Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bloc-notes éducatif

  • L’élève, le jeune et le citoyen : un oubli des présidentielles

    Vous avez cru entendre parler d’éducation dans la campagne ? J’ai entendu parler primes pour les enseignants, fonctionnement des établissements, nombre d’épreuves au bac...la seule fois où on mentionne l’élève c’est pour le couvrir d’un tissu uniforme. On parle des contenus à enseigner, on évoque les lieux d’enseignement, on débat des épreuves, on valorise les enseignants mais rarement on s’intéresse à l’élève, au jeune, au citoyen qu’on veut former à travers ce système éducatif.

    Lire la suite

  • La surprise

    Il y en a eu des surprises dans l'histoire politique. En France, Lecanuet, Chaban-Delmas, Rocard, Balladur auraient bien des conseils à donner à Emmanuel Macron. Dans le monde, personne n'attendait Trump. Aujourd'hui en France, personne n'attendait Benoit Hamon. Alors, les dubitatifs, les ricaneurs, les refaiseurs de matchs et autres analystes du café du commerce, cramponnez-vous, qui sait, d'autres surprises vous attendent peut-être.

    La mienne date de décembre 2004, une convention "nouvelle gauche", dans un amphi oublié depuis où, militant UNEF de la tendance minoritaire "transformation sociale", j'ai aperçu, après avoir mal dormi, transi de froid, dans un hébergement "militant" quelconque, un fringuant conseiller municipal de Bretigny-sur-Orge.

    Lire la suite

  • La sainte-alliance de l’algorithme et de la veste en velours

    L’expression évoquant l’alliance du sabre et du goupillon serait de Clémenceau, à la fin du XIXème siècle. Elle dénonçait alors la volonté de la droite de « rallumer la guerre scolaire » à travers une collusion entre l’armée et l’Eglise. Dur d’avoir du recul sur le débat éducatif de nos jours, surtout quand on est soi-même concerné, pourtant je crois que la même bataille se joue cette année.

    Lire la suite

  • Humilier, nier, ne rien changer

    En début de semaine, je suis sorti du collège un peu tard. La réunion avait duré une heure et demi, j’étais furieux, désabusé. Petit à petit, cette fureur s’est transformée en envie de tout changer. Je parle de quoi ? De ces collègues qui résument l’échec d’un élève à un manque de travail. D’un système éducatif hypocrite qui ne donne aucun conseil aux élèves pour progresser. D’une école française dont les professeurs ne sont pas formés pour évaluer et orienter. Je veux parler de ces délégués d’élèves qu’on coupe et qu’on sermonne, d’une cérémonie pompeuse et infantilisante où on distribue des carottes et où volent les bâtons : le conseil de classe.

    Lire la suite