Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rapport Wauquiez, décrypté pour mes camarades de l'Unef

medium_Laurent_wauquiez.jpgBonjour camarades,

     Bonne chance à ceux qui font les chaines! le rapport Wauquiez est sorti depuis une semaine, amenant des réactions diverses des médias, et des organisations étudiantes (j'ai mis les liens en fin de liste)...mon but, pour ceux qui travaillent ou militent, est de résumer ce rapport et d'en faire une petite analyse, qui n'est pas forcément celle de l'Unef (sans forcément être "méprisable" d'emblée ;-) mais cela vaudra toujours mieux qu'un rapport de 161 pages...
     le titre d'abord: "les conditions de vie étudiante: comment relancer l'ascenseur social?"...pourrait nous laisser perplexe, choisi par un député UMP, proche de Nicolas Sarkozy...mais ce n'est pas la première fois que des termes "de gauche" sont employés par la droite, à nous donc de décrypter le contenu.
Pour revenir sur l'enquête: le député a rencontré les organisations étudiantes, visité les CROUS, en France et ailleurs. Son point de vue a évolué, il a bien compris certains problèmes (et en a oublié beaucoup d'autres), il propose des retouches, des harmonisations auxquels nous devons nous intéresser...mais ne compte pas sortir de l'aide à la famille et des dispositifs gadgets qui font les joies de la droite (cf. ordi à un euro, charte intergénérationnelle pour le logement des étudiants, etc.) tels que le chèque job étudiant, les amicales d'étudiant étranger...
Quant aux sources, on remarque la surexploitation des sources fiscales (dû à l'intérêt pour les classes moyennes), au détriment des sources sociales et notamment de celles qui auraient pu montrer les situations difficiles des étudiants: attribution des aides FSU et AUAU grâce aux sources des services sociaux, etc.
Beaucoup d'erreurs aussi dans la définition d'un étudiant, notamment de son budget (50 dernières pages): pour résumer, la mutuelle est souvent payée par les parents et pas par l'étudiant, les frais de transport sont en moyenne de 90 euros par étudiant par mois et pas de 14 euros comme c'est écrit...et les dépenses de portable sont difficilement assimilables aux dépenses d'alimentation, n'en déplaise aux accros!
     en fait ce rapport est "intéressant": d'abord c'est un rapport de qualité qui fait le point sur l'aide sociale étudiante en 2005. donc le livre de chevet de tous les élus au CROUS. Ensuite car il pointe du doigt certains problèmes, incohérences, abérations...enfin, car si l'Unef a raison d'être décue de ne percevoir aucun changement de philosophie, de structure, dans cette proposition de réforme, elle va sur certaines pistes qui reprennent certaines de nos revendications intermédiaires!
D'abord ce rapport fait un constat que l'Unef partage: le système actuel est illisible (disparité des aides) et injuste (aides liées ou non aux revenus des parents - la CAF - exclusion des classes moyennes). le député Wauquiez pointe des difficultés (la rentrée), des problèmes (les effets de seuil, les disparités régionales)...et va dans notre sens pour un certain nombre de concepts: notre message passe!!!!
D'abord sur l'unification / harmonisation des aides: l'harmonisation des critères pour les étudiants des filières dépendant de ministères différents, l'harmonisation nationale des critères observés par les commissions d'allocations d'études vont dans le bon sens.
Wauquiez pointe le doigt sur le problème de la rentrée, à l'instar de la FAGE, et il a raison! les frais de septembre sont très éprouvants (aménagement, livres, caution) et l'allocation de rentrée, la qualité d'ordonnateur des bourses qui passe du rectorat au CROUS, l'élargissement du loca-pass et l'étalement des frais d'inscription / mutuelle vont dans le bon sens même si elles s'apparentent plus à un rafistolage qu'à une résolution cohérente du problème.
En revanche, le député pointe une problèmatique que l'Unef ignore souvent: les transports, la mobilité. l'Idée d'un complément mobilité, soufflée par le CROUS, est intéressante, puisqu'elle permet d'intégrer les dépenses extraordinaires d'un stage ou d"un séjour à l'étranger, entre autres. le député explique mal comment il va empêcher les universités de placer les stages pendant l'été (même s'il conseille de ne pas tous les mettre à la même date) et c'est dommage! Il s'intéresse à d'autres problèmes, propose des solutions pour les familles recomposées...mais s'arrête au constat sur deux problèmes cruciaux, relevés aussi quand j'étais élu au CROUS:
- l'aide au logement qui ne prend pas en compte les revenus des parents: pas questions d'aller vers une unification en reversant le montant dans les bourses...au contraire le député propose de s'adapter aux prix de l'immobilier...encore une fois incohérent puisqu'en même temps il dénonce le fait que des étudiants issus de milieux aisés puissent la recevoir!
- l'emploi étudiant: le député s'attarde sur le problème par le biais d'une étude annexe sur la situation suédoise...il est pour l'emploi étudiant, facteur d'autonomie (?!), propose la non-prise en charge des revenus dans le calcul des aides (bons points), veut aider les pauvres employeurs d'étudiants qui paient trop de charges par le biais d'un cheque gadget...mais bons éléments: un ce chèque est limité à 10h par semaine , de deux c'est le CROUS qui le gère. intéressant donc si le CROUS et par son biais les élus étudiants peuvent agir sur un pareil dispositif.
sur la structure du système, le député établit d'emblée la supériorité supposée d'un système fondé sur l'aide à la famille. son but: réduire les effets néfastes des effets de seuil et élargir la redistribution aux classes moyennes par un relèvement des seuils par le biais d'une réforme qui serait majeure: passer des points de charge à une bourse proportionnelle au revenu des parents. l'Unef devrait se positionner sur cette mesure (copiée sur l'Allemagne) qui ne prend pas en compte l'éloignement, pourtant problématique majeure pour Wauquiez, et la décohabitation, étudiée avec le même entrain par le député qui y consacre, page 99, une étude très interessante et inédite. Incohérence relevée!
des points que nous devons dénoncer: le recours universel aux prêts: d'une ca ne marche pas (cf les demandes pour prêts d'honneurs) de deux ca ne correspond pas à la vision française, solidaire, du financement des études: l'état investit dans la formation...et dans le progrès, contre une vision individualiste: le prêt, ou c'est l'individu qui investit dans un service, l'éducation, comme consommateur et client d'un plus à faire valoir sur le marché...de trois le prêt est pervers: l'orientation ne doit pas s'effectuer sur des critères financiers!
la courbe en U: le député l'évoque à de nombreuses reprises, s'inspirant d'un rapport plus ancien...c'est positif mais le député s'arrête en cours de route, problème électoraliste oblige: pas question de toucher à la demi-part fiscale, la plus élémentaire des niches...prêtexte: la France a besoin de plus d'enfants!!!
Ce rapport n'est qu'une étude, un recueil de propositions émanant d'un député, pas du gouvernement, ce n'est pas une loi. lui même indique au début qu'il espere qu'il ne finira pas au placard. On pourrait évidemment huer un député qui n'a pas proposé l'allocation d'autonomie...je pense toutefois plus pertinent: évidemment de continuer à expliquer et porter la supériorité du concept d'allocation d'autonomie, à lutter contre les simplifications (le salaire), mais aussi à soutenir les revendications intermédiaires prises en compte dans ce rapport pour qu'elles soient reprises par le gouvernement: l'unification et l'harmonisation des aides, le complément mobilité, la carte étudiante de transports, le relèvement et l'effacement des seuils (parfois aussi faut savoir obtenir des trucs)...pour pouvoir dénoncer avec plus de force la notion de prêt (qui a malheureusement des adeptes chez les directeurs de CROUS les plus sympathiques) et qui nous pend sous le nez...méfions-nous de l'exemple allemand où on est passé progressivement de 90% bourse 10% prêt à 50/50 aujourd'hui et 30% bourse 70% prêt dans les mois à venir!
pour plus d'infos:
la biographie du député Wauquiez http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Wauquiez qui s'explique sur son rapport: écoutez europe 1 http://www.europe1.fr/informations/chronique-t1.jsp?idboitier=589739
Un article du nouvel obs (6 juillet) qui reprend les principales propositions du député http://archquo.nouvelobs.com/cgi/articlesad=social/20060706.FAP7541.html&host=http://permanent.nouvelobs.com/
ou même le CP du gouvernement, chef d'oeuvre d'objectivité http://www.gouv.fr/acteurs/communiques_4/rapport_sur_les_aides_56427.html
ou évidemment le rapport à télécharger sur le site de l'Unef!

Les commentaires sont fermés.