Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • de l'europe, des conseils de classe, de ségolène...

    medium_file_243359_105819.jpgpas beaucoup de temps ces temps ci, dernière ligne droite de la campagne, seulement quelques minutes pour le blog...

    de l'europe: on fête aujourd'hui les 50 ans du traité de rome, j'en suis très content..un peu souverainiste dans l'âme j'ai du mal à voir le destin des Français se décider ailleurs qu'en France...j'ai peur du cheval de troie des américains. j'ai peur de l'anglais triomphant, du libéralisme forcené de la concurrence libre et non faussée....et c'est pour celà que je me bats pour une europe démocratique, fondée sur un modele social alternatif au libéralisme anglo saxon. je crois à une europe forte qui donne un nouveau cadre d'épanouissement, de solidarité, de liberté et d'égalité à ses citoyens. et donc à un impot, à une diplomatie, à une armée et à des services publics européens.

    des conseils de classe: le premier s'est mal passé, toute une seconde réorientée c'est un peu hard. leur faute? certainement pas. dis moi ton quartier et la profession de tes parents je te dirais qui tu es. sarkozy qui veut réhabiliter l'effort et le mérite ca me fait bien rire. la reproduction sociale n'a jamais été aussi forte qu'aujourd'hui. j'ai du mal à exprimer ce que je ressens en tant que jeune enseignant. cet attrait de la S. ces élèves et ces parents qui croient qu'apprendre les leçons par coeur va suffire. ces enfants qui, presque à vue d'oeil, vont réussir parce qu'ils ont tout pour eux. et le plus important j'ai l'impression, ces parents qui ont choisi, riches ou pas, de faire lire leurs enfants, de leur donner soif de savoirs. un peu comme les miens. ceux là ont tout compris et leurs enfants sont rois. là pour une fois je suis d'accord avec bayrou: les enfants qui réussissent sont ceux dont les parents croient en l'école. mais francois alors pourquoi as tu voulu favorisé ces écoles privées où les enfants sont déjà gâtés côté reproduction sociale? incohérent. bon apres heureusement y a eu ma classe fetiche...évidemment tout le monde les kiffe. affreux l'an prochain je veux les prendre avec moi à Versailles!!!! pas sur qu'ils veulent venir lol

    enfin après ces moments très durs que sont les conseils de classe vient la campagne. j'ai craché sur ségolene jusqu'en septembre  à peu près alors que ma mere était déjà fan. ce qui m'a plu c'est sa lutte contre les postures. et je suis tres content de chanter la marseillaise en meeting. on ne lachera rien à la droite. mais bon sang qu'est ce qu'elle prend! sur le net, dans les médias, c'est tous sur sego! incompétence, bourdes, seulement une jolie femme, pas la carrure...quand les autres trébuchent c'est la faute au caillou, quand ségolene fait un lapsus ca remet en cause l fait qu'elle puisse appuyer sur le bouton atomique!

    à tous ces couillons qui hurlent avec les loups, je peux vous le dire, vous êtes des lâches. on n'a jamais autant demandé, autant observé un candidat que ségolène. parce que c'est une femme et qu'elle se dégage des postures traditionnelles. alors oui j'ai eu du mal, je ne veux pas entendre parler de Blair mais je rends hommage à une militante qui respecte le projet, à une femme qui issue d'un milieu traditionnel s'est tournée vers la gauche, à une femme courageuse qui a su résisté et rester debout face à la plus forte campagne de dénigrement vue dans ce pays.

    chapeau!

  • la vie revée d'un jeune socialiste...

    medium_300px-Lionel_Jospin.jpgje n'ai plus de voix demain je vais être la risée de ma classe mais c'est pas grave...800km parcourus en voiture en deux jours, un meeting, une visite d'hopital, un pneu crevé, un lapin bouffé, un marché traversé et un portable cassé, je suis démoli et...content!

    car j'ai mangé avec mon idole!!!! il était là, sur ma gauche, à manger du lapin! je l'ai suivi toute la journée de Millau à Rodez, à peine revenu du meeting de Marseille. j'ai crevé un pneu sur le Larzac. j'ai failli me faire pietiner par une horde de journalistes assoiffés d'images. mais tout va bien.

    j'ai écouté la radio pendant 6 heures au retour de Rodez, en mangeant de la fougasse. Royal chante la marseillaise, bayrou remet en cause le droit du sol, la police met des directrices d'école en taule, piétine les parents d'élèves et terrorise les gamins du XIXème...je crois que les Françaises et les Français vont comprendre ce qui est en jeu et qui peut au mieux incarner une France tolérante ouverte et fière de sa diversité!

    et parfois je fais cours aussi! sisi! et j'expliquerais à mes élèves que juré croisé la révolution on va la faire bien à la rentrée. du sang, des larmes, du rire! des caricatures, des films et des récits poignants! je jure sur le budget de l'éducation de leur faire aimer la révolution! je déchire mes préparations de cours et après les vacances, j'attaque la révolution par les lieux! de coblence à nantes en passant par le champ de mars et les tuileries, nous allons sabrer la chronologie! désacraliser l'évenementiel! donner du sens aux actions et aux passions humaines!

    à visiter pour rigoler: www.levraiqgdesarko.net

    J'aime l'histoire, j'aime ségolène....et j'aime Lionel!

  • 31 jours pour réussir le changement

    medium_Royal200_20060420.jpgce mois qui arrive, celà fait 5 ans que je l'attends. 5 ans, à manifester contre l'autonomie des universités, le CPE, à faire campagne pour les européennes et les régionales, à militer à l'Unef puis au MJS, dans le même sens. 5 ans, pour apprendre à comprendre les mécanismes de l'économie et de la société, pour s'opposer et proposer, face à l'offensive ultra-libérale de la droite. Il y a 5 ans j'avais 18 ans, je votais pour la première fois, c'était le 21 avril 2002.

    Et aujourd'hui, pour ces 31 jours qui arrivent, c'est le moment de TOUT donner, de TOUT faire pour permettre à l'alternative de gauche portée par Ségolène Royal d'être portée au second tour des élections présidentielles. 31 jours pour réussir ce changement, face aux forces de l'argent et de la désinformation, face aux forces de l'état engagés par un ministre candidat, face aux groupes médiatiques, face aussi à l'air du temps, au fatalisme et à la guerre psychologique des sondages.

    Alors allons y, battons nous, battons nous sur le net, battons nous en militant dans les rues, en boitant en tractant en collant, battons nous en discutant, en argumentant pour convaincre collègues et copains; Battons nous pour réhabiliter la politique face à l'économie, battons nous pour construire l'espoir, pour rendre accessible et possible cette alternative socialiste, battons nous pour que tout le monde prenne conscience de ce moment décisif, de ce mois décisif, de ce vote décisif!

    Battons nous pour les valeurs de la gauche, pour les valeurs de la république française! battons nous comme les soldats de fleurus, en juin 1794, avec détermination, avec courage et avec espoir, battons nous pour l'égalité, pour la liberté et pour la fraternité! battons nous pour conquérir la justice, pour conquérir de nouveaux droits!

    pour l'égalité, pour faire de l'éducation une priorité nationale, notamment avec les petites classes et le soutien scolaire public, pour faire de l'emploi un droit, avec le droit au premier emploi pour les jeunes et la formation tout au long de la vie! battons nous pour l'égalité, entre les quartiers, entre les régions, entre les citoyens, quelque soit leur opinion ou leur façon de vivre!

    battons nous pour la liberté! la liberté par l'éducation avec le service public d'orientation qui permettra aux jeunes de faire des choix, pour le prêt de 10 000 euros qui permettra de se lancer...la possibilité de faire des choix!

    battons nous pour la fraternité, battons nous pour la tolérance, dans une France qui assume sa diversité, qui en est fière! pour une france plus forte parce que plus juste qui mène une vraie politique de co-développement, pour la fraternité européenne d'une europe par la preuve, plus concrète, plus accessible, plus démocratique et plus sociale.

    le 22 avril, la France vote, et tout le monde la regarde. parce que le monde connait auourd'hui des bouleversements majeurs, parce que économiquement, environnementalement, socialement, elle va dans le mur, parce qu'un modèle dominant multiplie les inégalités et les risques écologiques et géopolitiques.

    Battons nous, battons nous, pour redonner le pouvoir aux citoyens, pour redonner sa légitimité à la chose et à l'action publique, battons nous pour une société plus juste! Plus qu'une présidente ou un président, c'est un choix de société qui sera voté le 22 avril.

    à nous, militants, d'être à la hauteur de ces échéances. ne comptons pas les heures, ne nous laissons pas démoraliser, allons y gaiement, pour avoir tout fait, pour faire tout, pour qu'une autre politique nous permette à nouveau de changer la vie!

     

  • VERSAILLES

    medium_ver.gifun moderniste nommé à Versailles

    un socialiste dans l'académie de Sarkozy

    Un biterrois à Paris

    que de contradictions.

    Les résultats sont tombés à 14h16 je suis muté dans l'académie de Versailles

    je n'ai pas encore fait la phase intra mais sauf surprise ce sera poste fixe en essonne ou remplacant en val d'oise, yvelines ou essonne...

    bon bon bon...un peu d'excitation depuis l'annonce mais bon.

    21h33: la c'est le stress enorme, question logement question vie question boulot ahhhhhhhhhhh mais qu'est ce que je vais faire la bas!!!!!!!!!!!!!!