Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • mais qu'est ce il fait?

    oui ca c'est la question que mes proches se posent: qu'est ce qu'il fait? variantes où il est et comment? il est où? loin. il fait quoi? il mange des kebabs à tous les repas et c'est pas bon avant l'été...Il pète trois plombs par jour pour surmenage, défonce son forfait et perd 1 an d'esperance de vie par jour...

    medium_ML200407.jpgJe roule! entre Béziers, ma maison, Agde, mon boulot, Montpellier, mon engagement et ma chouille. Je roule entre les meetings. Je roule parce que ce wee-kend on fait une caravane qui traverse l'Herault de long en large pour porter la bonne parole de ségolène comme dit la puce!

    Je roule car un bon AF laboure sa fédé...et là on est pas mauvais!

    Je roule car la carte électorale n'est pas favorable à la gauche. Il faut convaincre partout.

    et quand je roule j'écoute france info ou NRJ; NRJ pour me vider la tête france info pour les news.

    quand je me vide la tête je pense à quoi? à rien

    et quand je me vide pas la tête? à mes projets, à l'an prochain, à mes cours, à ma chouille...à ma fédé...à la gauche.

    Pourquoi à la gauche? Parce que je vois bien que la gauche française va connaitre un tournant après le deuxième tour. tout le monde a une petite idée du tournant: parti democrate de bayrou qui grapillerait l'aile droite du PS, parti progressite d'emmanuelli qui rééquilibrerait le PS sur sa gauche...ou rien? ou autre chose?

    et....écouter mes élèves ce matin m'a fait réfléchir. Je leur ai demandé ce que le mot politique évoquait pour eux, je m'attendais à des conneries et ils m'ont dit des trucs super sensés. que la politique ne changeait plus la vie. qu'elle était trop personnalisée. Que le décalage entre les débats de campagne et l'application était trop important. Que la campagne se résumait à des visages et pas à des partis ou des programmes.

    15 ans et déjà par leur perception si lucides.

    Les vieux que je croise en tractant me prennent pour "un jeune qui comprendra plus tard...". raté. j'ai déjà compris. J'essaie de percevoir les grands mouvements de l'histoire. quelle poussière dérisoire je représente dans tout ca. Mais qu'une accumulation durable de poussière peut amener une avalanche. Je ne me fais aucune illusion sur le résultat de ces élections. élire Sarkozy va dans le sens de l'histoire à court terme (diffusion de l'ultra libéralisme) celle de royal à moyen terme (ultra libéralisme modulé par l'état protecteur qui a de moins en moins de poids face à d'autres acteurs) il faut autre chose sur le long terme. Et pour celà je m'inscris dans un mouvement durable de l'humanité qui me dépasse...le progrès.

    le progrès est environnemental, social; économique mais surtout humain. C'est la construction d'une société idéale...des humains égaux, libres, fraternels...

  • euh on est où là?

    Bon deux semaines de militantisme intense pour ma candidate préférée je le fais un peu par habitude (c'est dans les gênes comme dirait sarko) mais aussi car je concois fondamentalement ma vie comme uniquement utile quand elle sert de grands projets, de grands rêves, de grandes ambitions. être un bon enseignant est la plus grande. et la plus dure. être un bon militant serait aisé si pour cette élection je n'étais pas responsable, au sens propre du terme, d'une proportion infime mais tellement lourde de la réussite de MA candidate.

    au cours de cette campagne, je vois et j'entends beaucoup...

    j'entends des choses...plus ou moins intéressantes....

    - l'alliance avec l'UDF c'est des conneries la gauche vire à droite je vote blanc. ouais...ok mais la gauche n'est pas majoritaire dans le pays. Si on veut réunir le pays autour d'une majorité qui rénove l'état la vie politique et mène une politique de transformation sociale qui réduit les inégalités et les injustices, pose une alternative à l'ultra libéralisme je dis ja!

    - le PS fait chier il faut faire alliance avec Bayrou pour réformer la France et pour que le PS fasse enfin son bad godesberg et devienne social démocrate avec strauss kahn...ouais...mais non car le capitalisme, l'ultra libéralisme financier est un système non seulement dévastateur mais aussi cohérent et puissant. il ne suffit pas de le corriger il faut le réguler, contre-carrer ses aspects les plus inhumains par une intégration régionale et mondiale non seulement économique mais aussi sociale et environnementale.

    - moi ségo je l'aime pas elle est pas crédible je voterais contre sarko (variante je voterais blanc) ouais collègue c'est comme tu veux mais bon au deuxieme tour faut choisir c'est le principe. c'est pas entre la peste et le cholera c'est pas la peine de se boucher le nez y a deux projets de société alors choisis!

    - non franchement vous y croyez vraiment vous à ségolène? moi bien sur je l'ai insulté comme c'est pas possible pendant un an mais où est le problème? oui j'en ai marre des maladresses qui ont quand même bien marché. du caractère un peu solitaire de la candidate. des petits hommes violets qu'elle nous a lancé dans les pattes. mais je suis quand même fasciné par la femme politique qui attaquée de tous côtés après s'être fait encensé est toujours là , forte, à marteller ses valeurs et sa méthode. chapeau ségo!

    bon un bon point depuis que bayrou a perdu on arrête de me faire chier avec "ouais mais les partis politiques devraient se mettre d'accord pour résoudre les vrais problèmes ils sont d'accord pour l'essentiel" à quoi je répondais invariablement "c'est vrai qu'on est à peu près tous d'accord que la mort, la guerre et le sida c'est mal"

  • Un nouveau rêve français? chiche

    medium_mitterrand.jpgmon blog a un peu souffert ces derniers jours , passés à bouffer des sandwitchs avant le jour fatidique. j'en profite pour faire une dédicace à toutevéritéestbonneàdire qui a un flair impressionnant en politique, je mettrais bientôt en ligne un logiciel où vous pourrez lui botter le cul online.

    J'engage par ailleurs tous mes camarades à placer des photos d'Eric Besson dans leurs toilettes;

    LA PARTICIPATION de dimanche fait chaud au coeur. Ségolène Royal s'est qualifiée haut la main pour le second tour. mais. la majorité des électeurs a voté pour des candidats de droite. La gauche est mal en point. J'en prends acte. mais contrairement à d'autres je ne pense pas:

    1/ que l'exil ou le suicide soit necessaire

    2/ qu'il faille rejoindre la droite

    3/ qu'il faut faire une grande alliance des  gens qui sont vaguement contre la guerre et pour le bonheur sur terre pour vaincre les forces du mal

    mais...les clivages bougent. un clivage disparu à la fin du XXème siècle, resurgit. c'est le clivage républicain / anti-républicain selon les critères de 1789, quand le délit de sale-gueule, la liberté de la presse, les droits de la défense sont remis en cause par le candidat sortant. Il bouscule tout. et il nous amène à devoir définir une nouvelle gauche apte à battre une nouvelle droite. une nouvelle gauche qui devra être majoritaire. à la fois progressiste, humaniste, crédible mais aussi ambitieuse: la situation internationale,  écologique, économique, necessite une alternative sociale et démocratique. A nous de la construire en France, en Europe, dans le Monde, à nous de peser pour que l'Etat ait les moyens d'assurer la solidarité et la justice sociale dans tous les territoires. à Nous d'assurer un développement soutenable partagé par tous les continents. La gauche de papa est morte, vive la gauche qui transforme la société, ici et maintenant, au XXIème siècle!

    Cette nouvelle gauche est ouverte. elle a des principes généraux et généreux, elle rassemble les forces progressistes et républicaines, de la démocratie chrétienne aux communistes en passant par les verts et les socialistes. Elle ressemble, vous l'avez compris, au gouvernement de 1944. Car aujourd'hui aussi nous sommes en guerre. L'ennemi, le camp adverse,  c'est une droite décomplexée qui détricote les liens sociaux, met à genoux l'état, met en concurrence tous les domaines de la société, accentue les injustices et les discriminations.

    le 6 mai, je vous appelle à battre cette droite en glissant un bulletin Ségolène Royal dans l'urne!

  • le 22 avril, nous devons gagner

    medium_12226572_p.jpgNous devons gagner. Ce n'est pas une certitude. C'est un devoir de victoire pour l'alternative que nous portons. Les inégalités et les injustices atteignent un sommet qui menacent notre société. La droite remet en cause les solidarités et les régles qui fondent le pacte républicain. Les libertés individuelles et collectives de la déclaration des droits de l'homme de 1789, celles même qu'on étudie avec les élèves de seconde, sont remises en cause. Sécuritaire, ultra-libérale, communautariste, elle n'est pas là pour changer la vie mais bien pour poser sur la France cette chape de plomb tchatchérienne qui a fait le malheur de tant de pays.

    Nous devons gagner. Permettre à la gauche de reprendre des commandes rouillées: l'Etat. De lui redonner son rôle, pour favoriser la justice sociale, le mérite républicain. La France est un si beau pays. Ne le salissons pas par un vote xénophobe, un vote fondé sur toutes les peurs et les rancoeurs. La France a un beau passé mais elle a aussi un bel avenir. De grandes idées sont nées et ont prospéré chez nous puis dans le monde entier. Aujourd'hui c'est le vivre-ensemble qu'il faut faire vivre et faire partager. C'est la solidarité et la justice qu'il faut insuffler à l'Europe et au monde entier.

    Ségolène Royal n'est pas parfaite. Elle sera toujours trop à droite ou trop à gauche pour vous. Trop sécuritaire ou trop laxiste. Elle est humaine. Faites le choix de la gauche, de la cohérence. C'est une élection présidentielle. Votez pour une manière d'incarner la France. Je l'aime pour son courage, pour sa sérénité, pour l'idéal socialiste centenaire qu'elle fait vivre à sa manière, contre les vieux préjugés de la droite! Fi de l'assistanat, de la méfiance envers les entreprises, de l'hésitation devant les corporatismes, Ségolène va et ira de l'avant.

    medium_segolene.jpg

    à 4 jours du premier tour, soyons sereins, notre message porte. Le doute persiste, les médias ont bien réussi. peut-elle battre sarkozy? OUI car je reste persuadé que la majorité des femmes et des hommes de mon pays ne peuvent pas renoncer aux belles valeurs de la république française....pour l'espoir hypothetique de gagner plus en travaillant plus. Peut-elle gouverner? OUI ancienne ministre, énarque, on n'aurait jamais remis en cause son parcours si elle n'avait été...une femme. qu'elle ait un mauvais caractère c'est autre chose. Peut-elle régler nos problèmes sociaux? Qui le sait? Je sais juste que ses recettes sont nouvelles, que ses solutions me semblent pertinentes. Que son projet est cohérent: ca peut marcher! Et je la remercie d'avoir mis un peu d'humilité en politique.

    Le 22 avril, j'espere une forte participation. Inscriptions, procurations, je sens qqch. Est-ce que le choix d'un projet de société a été percu? Je l'espere. et J'espere que le 6 mai, notre projet de société,  juste, solidaire, sera majoritaire en France.

    Ce serait une belle soirée, une belle victoire...changer la vie, ici et maintenant!