Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Harry Potter: dénouement et déception

    Harry Potter, en 7 tomes, livre le plus traduit et le plus vendu au monde après la bible et le catalogue d'IKEA et le petit livre rouge. Porte d'évasion vers le monde des sorciers, surprenant dépaysant déconcertant mais aussi inquiétant. Les fureurs humaines et des moyens paranormaux...

    cet été c'est la sortie du cinquieme tome en cinéma, Harry Potter et l'ordre du phenix, mais aussi fin juillet en anglais la sortie du DERNIER tome ce qui est affreux! Affreux parce que depuis deux ans, depuis que je passais ma maitrise, j'avoue m'être pris dans le jeu, le livre, l'histoire et ne jurer que par harry potter! Pas seulement parce que celà m'a permis de sortir de mon triste univers (en plein centraux de l'Université Montpellier II, on imagine le soulagement) mais aussi parce que ce livre est magnifiquement écrit, magnifiquement imaginé, pensé dans les moindres détails comme un monde alternatif, rigolo, mais aussi un fil rouge bien mené, le combat du monde magique contre le retour de Lord Voldemort, parce qu'au delà du vivre pour enfant on rencontre toutes les haines, les inégalités sociales, les rancoeurs et les amourettes qui sont présents dans nos pauvres vies.

    Et que va t'il se passer dans le 7ème tome? quoi de neuf entre ginny, mon personnage préféré, et Harry? Où Harry va bien pouvoir chercher les derniers horcruxes de Voldemort? Que va t'il advenir de Poudlard après la mort de Dumbledore? où sont rogue et Malfoy?

    Que de questions qui vont bientôt trouver une réponse...mais à la fin du bouquin on fait quoi?

    on continue les pelerinages à kings cross? Voi426ffe35082ec369cdcc0fd36f1a256f.jpgla le vrai quai 9 3/4 tel que je l'ai photographié en avril 2005!

    Une inquiétude que vous avez peut-être: les films d'harry potter vont ils devoir passer sous les fourches caudines des effets spéciaux américains genre la guerre des étoiles, des scenarios simplistes et de l'american way of life? JE PROTESTE!

     

  • la certification DNL pour l'enseignement dans les classes européennes...

    74f4b4af0a2e965460ad6fa5b3920d55.jpgthe chouille is gone, je perds à ages of empire, rien à la TV, je suis en vacances....fier de mon hyper-activité connue et reconnue je vais...préparer mon examen de certification DNL (en regardant secret story qd meme)!!!! En septembre en effet, à l'issue d'un entretien avec des inspecteurs pédagogiques (IAIPR dans notre jargon) je pourrais enseigner l'histoire géographie en allemand au sein de sections européennes et candidater pour ces fabuleux "postes à profil" qui permettent de postuler directement dans un établissement qui propose cette option...très favorisée par le ministère, pour la langue allemande!

    ATTENTION CE N EST PAS UNE MENTION COMPLEMENTAIRE!

    Pour ceci, je devrais:

    b8424ec82666a522f4d2ed6f39018ed4.gif

    - connaitre le cadre réglementaire des sections européennes: à savoir la circulaire d'aout 1992 sur l'installation des SELO dans les établissements du second degré, l'attribution de la mention "section européenne" sur les diplômes entériné par la circulaire de juin 2003 (12 en langues vivantes, 10 à l'épreuve spécifique, d'interrogation orale - 20% de contrôle continu - devant deux enseignants, DNL et langue), l'organisation d'une épreuve spécifique avec le BO de novembre 2004 ((entretien de 20mn avec des professeurs inconnus, dans la langue étrangère, prenant appui sur un document inconnu (littéraire presse iconographie...) où l'élève doit montrer qu'il sait analyser, synthétiser le document, dans la clarté, la culture et la richesse de l'expression, la correction de la grammaire!

    La certification complémentaire elle-même relève d'un arrêté de décembre 2003 qui intègre les différentes certifications (arts, FLE), l'épreuve pour les enseignants candidats (exposé 10mn, entretien 20mn) où ils font état de leur expérience (super pour les débutants!), connaissances sur les contenus d'enseignement, programmes et principes, mais aussi sur les conditions de sa mise en oeuvre

    - connaitre le fonctionnement des sections européennes: Absence de moyens spécifiques pour les établissements qui proposent cette option, cursus qui commence en quatrième (heures supplémentaires en langue vivante), est développé en seconde (enseignement d"une matière en langue étrangère) c'est bien l'embryon d'un enseignement bilingue en France! Ces sections ont vocation à employer des enseignants qui ont une certification, à être intégré à des réseaux d'échanges et à faire une large place à la pédagogie de projet et à une autre façon d'envisager les langues étrangères, à travers une perspective européenne!

     

    - connaitre les modalités de création d'une section européenne: Un réseau d'établissements (3 collèges et un lycée) peut demander la création d'une section sur la base d'un projet présenté par les protagonistes dans une commission académique, prenant en compte les projets d'établissements concernés. Le dossier est traité notamment par la DARIC (délégué académique aux relations internationales) qui s'occupe dans toutes les académies des sections européennes.

    à quoi ressemble un dossier de création d'une section européenne? Equipe pédagogique, formation de cette équipe, participation aux programmes européens, projets d'échanges ou de projets pédagogiques, présence d'assistants étrangers.

    à qui s'adressent les sections européennes? pas aux meilleurs élèves mais aux plus motivés, aux plus travailleurs, pour maitriser une langue étrangère, obtenir la mention section européenne, être sensibilisé aux enjeux de la citoyenneté européenne, dynamiser les échanges et les partenariats, l'interdisciplinarité (vaste blague en France). un bilan aujourd'hui? 180 000 élèves dans 3900 sections européennes!

    - savoir ce qui est demandé aux candidats à la certification (demandée depuis 2005): connaissant le cadre européen de référence pour les langues (bible des profs de langues vivantes), le prof DNL n'est pas un prof de langues vivantes, il n'est pas là pour enseigner une langue mais bien pour donner un éclairage original, une perspective différente à sa matière! Je dois atteindre un niveau B2 sur une échelle A1 à C2, c'est à dire le niveau d'un bon lycéen de terminale (compétences en compréhension, expression écrite et orale)...en bref on demande de la fluidité et de l'aisance, une pratique régulière et raisonnable de la langue (dixit l'inspectrice), la connaissance du vocabulaire spécifique de la classe et de la matière, de la civilisation et du système scolaire du pays concerné.

    Qu'est ce que le jury évalue? connaissance du cadre reglementaire, maitrise de la langue étrangère pour l'aisance, la maitrise du vocabulaire spécifique, de la bi-culturalité, des référents culturels (concepts différents)

  • ensemble, tout devient possible...à gauche!

    464d3bd28c000c21f89b446bc5148474.jpgouais ouais j'ai perdu mon pari je croyais qu'on aurait même pas de quoi faire un groupe...allez demain j'ai ma mut' obligé c'est poste fixe! que s'est-il passé aujourd'hui? mais j'en sais rien. une gauche plus crédible? pas encore. une droite qui ne fait pas rêver? c'est possible. des français qui ont peur de l'absence de contre pouvoirs? c'est fort probable.

    Ne nous leurrons pas: les grandes villes passent à gauche mais les villes moyennes sont durablement ancrées à droite car notre projet, nos élus, notre parti se tourne vers les classes urbaines assez aisées et bien intégrées à la société! IL FAUT COMBATTRE LA PRECARITE AMBIANTE DE LA SOCIETE C EST NOTRE PREMIER COMBAT! et le grand oubli de mon gourou lionel jospin!

    faire la fête? je vais pas cacher ma joie...mais pour autant...la refondation de la gauche demeure une intense priorité. ne pas tirer la lecon de notre échec des présidentielles serait la pire erreur à faire la droite y compte bien. le PC les verts sont toujours là, la création d'une fédération de la gauche en est d'autant plus légitime. les ténors du PS réélus? qu'ils proposent, qu'ils participent à l'élaboration d'un projet de société!

    Ce projet, on a tout l'été pour le penser. ce projet, le MJS y contribuera largement: en congres dès septembre, la premiere organisation politique de jeunesse aura à coeur à travers l'élaboration par les fédérations d'un texte d'orientation, d'exercer son 'droit d'inventaire, son "devoir d'inventer"! et ca va être l'éclate!

    Sur quoi j'aimerais bosser?

    - dans un monde où le pouvoir économique prend le pas sur le pouvoir politique démocratiquement désigné il faut parler de la place de l'état, de la puissance publique pour réguler l'économie, pour réduire les inégalités spatiales et sociales par des dispositifs publics!

    - dans un monde urbanisé où les distances domicile travail s'accroissent, les inégalités entre les quartiers s'accentuent, il faut à travers les élections municipales proposer une politique du vivre ensemble: une ville durable (transports, urbanisme) et équilibrée (habitat mixte, limitation des grandes surfaces)

    - dans une France marquée par la reproduction sociale, il faut faire de l'Ecole un outil d'égalité des Possibles: autonomie, responsabilité comme maitre mot mais aussi possibilité à chacun quelque soit son origine d'avoir un accès réel à une qualification choisie: formation des profs à l'heterogeneité et au travail en groupe, taille des collèges, organisation des études, tout est à revoir!

    - dans un monde globalisé, qui renforce les identités locales et bouscule l'état nation, il faut repenser le rôle et l'utilité de chaque niveau de prise de décisions: la politique économique de l'europe, le rôle de l'état dans la société et le partage des compétences avec les collectivités locales...maitre mot: clarification!

    un leitmotiv: intéret général de tous contre interet particulier de chacun! redéfinir le rôle de la puissance publique! préserver l'avenir des futures générations! rassembler la gauche autour d'un projet, la gauche fédérée, d'un projet de société bien ficelé, républicain, social, humaniste, novateur!

  • un paysage politique classique...eine klassische politische Landschaft!

    b25268e3f3f8efb41ac4d83a715f889e.jpgPermettez-moi ce petit post bilingue vous en comprendrez rapidement la necessité. à Quoi ressemble en 2007 le paysage politique français? au paysage politique allemand. Pourquoi?

    Parce qu'on a un parti de droite fort à plus de 40%, un parti de gauche moyen à moins de 30%, des petits partis tels que le parti communiste, les verts, l'UDF, le FN à environ 5%...et des groupuscules! En Allemagne on a quoi? un parti de droite puissant, la CDU/CSU; un parti de gauche moyen, le SPD, des petits partis tels que le linkspartei (PC/LCR); die grünen (les verts); le FDP (les centristes libéraux) ou encore les republikaner (droite extreme).

    à peu de choses près; la même chose.

    Jetzt schreibe ich auf deutsch: die politische Lage in Frankreich und in Deutschland sieht genauso aus: eine konservative Partei mit ungefähr 40% (UMP;Nicolas Sarkozy), eine sozialdemokratische Partei (PS) mit fast 30%, dann kleine Parteien wie der MODEM (liberalen) mit 7%, der PCF (linksextrem) mit 4%, les verts (grünen), der FN (rechtsextrem) mit 5%.

    Pourquoi est-ce intéressant? ma foi, j'ai l'impression qu'on a une certaine uniformisation européenne voire mondiale des comportements politiques. Un alignement ancien certes qui se confirme. forcément, même enjeux, défis semblables, outils en commun (OMC, ONU, OTAN)...même réponses? Quelle configuration générale de ces partis? des extrèmes faibles à droite et à gauche, des presques révolutionnaires aux presques racistes/anti-parlementaires. des partis de gouvernement forts, socio-progressistes d'un côté, conservateurs-libéraux de l'autre. avec avantage pour ces derniers. des anomalies partout, parfois dues à des forces traditionnelles (les whigs, centristes, en angleterre, zu pouvoir au XIXème siècle), parfois du au mode de scrutin ou au régime (bipartisme américain, proportionnelle en Belgique), parfois lié à des sentiments régionaux voire nationaux forts (ex. la gauche républicaine catalane en Espagne). Je ne parle pas des verts, qui répondent à une problèmatique précise, de plus en plus prise en compte par tous les partis...très présente chez les urbains bobo!

    Warum mache ich diesen Vergleich? Naja, ich habe den Eindruck, dass die politische Umstände in der Welt (internationale Anstalten wie NATO und WTO, Globaliesierungseffekte, usw.), politische Antworte bringen: kleine Parteinen am Rand wie revolutionäre linkstextrem, Ausländer- und Europafeinde am extremrechts auf einer Seite, grosse Regierungsparteien wie sozialdemokraten und konservativ-liberalen...und nur in der städte bei den "bobos" (bürgerliche linksextrem) wirds "grün" gewählt!

    Cette évolution, je ne veux pas la déconnecter d'autres phénomènes : la collusion entre les patrons des grands groupes de presse et les partis conservateurs, la tentation ultra-libérale d'une grande partie des anciens partis chrétiens démocrates en Europe (ex. la CDU) un peu douchée par la baisse dans les sondages intervenue après la sortie de la candidate Merkel qui en septembre 2005 voulait mettre en place une flat tax de 25% sur les revenus, les produits de consommation et les bénéfices...

    Mais un problème se pose pour la gauche française: comment revenir au pouvoir dans un système de scrutin majoritaire à deux tours? Quelles alliances, réserves au second tour quand les partenaires traditionnels, PC/Verts, s'effondrent, alors que Sarkozy a rallié les votes lepénistes? Quels soutiens catégoriels (villes / campagne, régions, CSP) quand les très riches et les très pauvres, les banlieusards, l'est et le nord français, votent pour la droite? Cette réponse, pour moi, c'est inévitable redéfinition des fondamentaux (valeurs) et du projet global et cohérent à porter à toutes les échéances à toutes les échelles. Sur le pouvoir d'achat, sur l'égalité d'accès à une éducation de qualité, pour parler aux catégories populaires (ouvriers employés professions intermédiaires), sur l'autonomie de la jeunesse et l'accès à l'emploi et à la formation pour les plus jeunes, sur la continuité territoriale d'autres formes de service public et d'espaces sociaux pour les territoires ruraux et périurbains...et j'en passe!

     Dann gibts auch diese schöne Freundschaft zwischen Presse und konservative Parteien (ex. rupert murdoch und Howard in australien), diese "liberale Lust" , immer bei den konservativen, auch wenn die Wähler es nicht mögen (gell herr kirchhof, september 2005?)

    Andere Probleme müssen besprochen werden: wie können die sozial-demokraten an die Macht wiederkommen mit dem französischen zwei-runden-anti-verhältnis-wahl? unmöglich ohne partnern, die heute fehlen (vorher PCF und Grünen), wer könnte der PS unterstützen? Welche sozialklassen, Viertel, Regionen...mit welche Grundwerte und Grundsätze? Wie kann man zugleich Vorschläge für die Leute die wenig verdienen, für die Jungen Generationen haben (Bildung, Arbeitplätze, Stadtplanung, öffentliche Dienstleistungen...

    Au delà de cette uniformisation des comportements politiques, la gauche doit se chercher...et se trouver! Redevenir majoritaire c'est avoir une base idéologique cohérente ambitieuse et moderne; c'est avoir des réponses concrètes aux problèmes quotidiens des catégories sociales populaires; spatialisée (centres et périphéries à prendre en compte), générationnalisées (l'autonomie c'est pour les jeunes mais aussi pour les vieux! allocation d'autonomie et minimum vieillesse!).

    Jenseits dieser Uniformisierung der politische Behaltungen, die sozialdemokraten müssen eine ideologische Grundlage, ein modernes Projekt, suchen (und auch finden!), um für alle tägliche Probleme eine politische Antwort zu vorschlagen, die alle Räume, alle Leute einnehmen!

    So Können wir wieder an die Macht kommen!

    Alors nous pouvons gagner! (en virant les vieux croutons aussi, j'allais oublier)