Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les "sous-hommes" de l'antiquité

38accd6bdb03a2796766202ead14e075.jpgdes sous-hommes?? on dit aussi esclave. l'histoire, j'ai du déjà vous le dire, ce n'est pas que des batailles, des rois et des dates. non c'est le fonctionnement de l'humanité et des sociétés sur cette base inéluctable pour l'homme qu'est le temps. j'ai découvert au cours de mes études que l'histoire pouvait s'appréhender différemment (historiographie) qu'elle faisait appel à des concepts (épistémologie) et qu'elle pouvait ouvrir le champ des possibles. histoire des couleurs, des mentalités, des échanges, des peurs, philippe ariès fait partie, avec jacques heers et delumeau, de ces grands historiens qui me font aimer l'histoire. 

 

histoire de la vie privée...à la maison. la famille, ses joies, ses drames, de l'éducation au mariage en passant par les enfants et les domestiques. je lis ce bouquin avec appétit, il se lit vite, bien. j'en suis au premier chapitre, les esclaves.

on n'est pas dans les champs de coton de Virginie. 25% de la population active est constituée d'esclaves. pas forcément ceux qu'on achète sur les marchés comme dans asterix.surtout des enfants d'esclaves. pas forcément les torturés des prisons d'esclaves. nonnnnn. et les fonctionnaires? des esclaves! le puissant pallias, chef de l'administration et confident de l'empereur claude? un esclave! il est des esclaves riches. il est des esclaves puissants. il est des esclaves heureux et même il est des esclaves volontaires (ex. pallas) des hommes ambitieux mais pauvres qui se placent au service de puissants pour être affranchis plus tard.

car les esclaves peuvent être affranchis. comme ils peuvent être tués ou violés par le pater familias (qui peut aussi tuer son fils par ailleurs). esclave, c'est une notion de nature, une condition qui est aussi juridique. 

esclaves grecs, nourrices ou grammairiens, dans les maisons aisées (les classes supérieures ont des dizaines d'esclaves, les classes moyennes quelques uns). l'esclave doit aimer son maitre, l'esclave est un bien qui s'échange, se vend...mais avec des clauses particulières!!! (le maitre ne peut pas la prostituer par exemple).

 

Commentaires

  • T'aime bien chercher la m....

  • "sous-hommes"... Et dire que des socialistes ont osé employer ce terme... Y-a de quoi brûler sa carte, ma parole...

    Pour ma part, c'est plutôt l'histoire politique qui m'attire et j'ai pas mal de livres à m'acheter, maintenant que j'ai les moyens...

    Après, le grand intérêt de l'histoire c'est que c'est une discipline carrefour quoi qu'on en dise et que l'on peut convoquer l'éco, la socio, la philo...pour expliquer les frasques de l'humanité. C'est là sa grande richesse..

  • Vous devriez faire partie d'un concours des plus beaux sites sur le web . Je vais recommande fortement ce site !

Les commentaires sont fermés.