Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Du Roi, de la neige, des régions

regions_adm.gifEncore une note fourre tout, une note pour indiquer tout ce que je fais et tout ce que je pense. Pour parler du trajet d'un quart d'heure sous la neige pour aller à la gare rer, de ces livres qui me noient dans mes rêves alors que je suis assis dans les rames de la 4, de ces combats politiques qui m'obsedent la nuit comme le jour, à Béziers comme à Paris, au PS comme dans les instances nationales du MJS. Envoyer mes voeux, rénover mon blog, ca c'est les petits plaisirs, mais quand il s'agit de rédiger des kits et de rappeller des gens, celà s'annonce comme une journée de technocrate...

Du ROI. Je lis actuellement un excellent ouvrage dirigé par Jean Francois Revel sur la longue durée de l'Etat dans l'histoire de France, sujet qui me passionne. La longue gestation des institutions publiques couvées par de faibles personnes qui ont su, à l'âge de l'épée et du fanatisme religieux, défendre et faire triompher l'intérêt général et construire une administration étatique, ca me laisse béat. D'un autre côté, la lente sacralisation du Roi de France me laisse aussi particulièrement rêveur, je me vois bien sous un dais, tenant un sceptre, recevant mes sujets...sans doute ce rêve n'est pas étranger à mes études et à mon engouement pour mon métier. Métier délaissé d'ailleurs, interrompu... Oui V., je n'ai pas d'élèves, parce que mon stress ne peut se satisfaire d'une carrière rectiligne et j'hesiterai constamment entre reprise d'études, passage dans l'armée ou "cursus honorum".

De la neige. La vie à Paris c'est la boue glaciale, le froid saisissant, mais aussi les mille embûches d'une recherche d'apparts. Coups de fils aux propriétaires, course de rapidité sur pap.fr, consolidation du dossier...Pourquoi est-ce si dur de chercher un toit? Rien de tel qu'un propriétaire hésitant pour renforcer mes convictions socialistes et mes projets de spoliation et d'abolition de la propriété...

Des régions. Je vais travailler pendant 3 mois sur les élections régionales. Je découvre d'excellents bilans, un projet ambitieux, mais encore dans mon cher parti socialiste, pas assez de dynamique pour aller cueillir la victoire. Et j'espere bien que les jeunes socialistes sauront insuffler ce dynamisme. En tout cas je m'y emploierai. J'en aurais l'occasion. Voire plus.

Commentaires

  • J'adore le commentaire sur tes convictions socialistes concernant le logement! Ahah, je me suis dis ça aussi!

Les commentaires sont fermés.