Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Déménagement et mois d'hiver

 demenagement.jpgAu 1er février, je déménage! Fini le 180 et le RER C, place à la ligne 4 et 12, puisque j'emménage au nord de Paris et du 18eme arrondissement. A côté de cela, les jours sont courts mais le travail est toujours là, et passer de la nuit au bureau et du bureau à la nuit semble un cauchemar sans fin. Je trouve dommage qu'on ne puisse pas accumuler des smiles sur les lignes de la RATP, sans cela, je serais déjà riche...Syndicat le jour, politique midi et soir, et peu de temps libre, donc pour bloguer! Mais je m'y remettrai!

finie la recherche d'appart. Les alertes e mail sur pap.fr, les appels aux propriétaires sceptiques, les visites pour se vendre où l'on découvre des chambres décrépies dans des rues délabrées. J'ai trouvé mon bonheur, après quelques visites et beaucoup de paperasse (avance, caution, caf, demenagement) et vais découvrir le temps libéré: mon temps de transports va passer de deux heures quotidiennes à 20minutes.

L'actualité est assez intense sur le plan national. Le parti socialiste avait le vent en poupe (coude à coude avec l'UMP en distancant largement les autres partis de gauche), et le Languedoc Roussillon fait l'actualité. Je suis assez concerné, c'est là où je milite, dans ma section de Béziers 2. Si j'espere bien, dans les prochaines années, voir le parti changer dans son esprit, dans ses actions, dans ses meneurs, si je n'accepte plus certains modes de gestion, je ne peux me satisfaire de l'emballement médiatique autour de paroles malheureuses, une de plus certes, mais utilisée à mauvais escient. Et j'espere que nous saurons reprendre la main dans toutes les régions pour imposer le débat sur le propositions, sur un projet collectif et global dont j'ai parlé sur ce blog, depuis octobre: des lycées où l'on apprend et où l'on vit mieux, un véritable droit à l'insertion et à la formation professionnelle, un droit à la mobilité, voilà ce que nous allons porter!

Les bonnes résolutions pour 2010 peuvent prendre place: reprendre mes études (master 2 d'histoire militaire à Paris I), vivre mieux (fitness au rez de chaussée!), finir mon livre sur « la conspiration des Montmorency » et plus m'investir dans l'actualité biterroise (débat sur la vie étudiante lundi 8 février)!

Les commentaires sont fermés.