Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

des idées, des rêves, des combats: la convention nationale du Mouvement des Jeunes Socialistes

4335771314_ff11f2baa8.jpgLa convention nationale du Mouvement des Jeunes Socialistes s'est déroulée ce weekend au siège de campagne de Jean Paul Huchon. Au programme: lancement de la campagne des régionales et surtout, présentation des propositions du MJS pour l'emploi des jeunes. Au congrès de novembre, à Grenoble, les jeunes socialistes avaient décidé d'organiser des grandes conventions nationales pour ébaucher leur projet pour 2012. C'est l'objet du projet "perspectives 2012", dont s'occupe Thierry, qui a fait plancher fédérations, militants et instances du MJS sur la thématique de l'insertion, des discriminations et de la précarité.

Un CN doublé d'une convention, c'était un petit morceau d'originalité. le lieu? le local de campagne du candidat francilien JP Huchon, sa salle ronde, ses canapés et sa salle de réunion où l'on prépare les effets de manche. L'ambiance? Travail le matin, meeting l'aprem, fête le soir...et décomposition le matin: on était très fatigué. réunion "campagne des régionales", transport de tracts, relecture de réso, coaching d'interv, comatage dans la salle annexe, papotage dehors, boulangerie ou les mille et uns moments d'engouement et de convivialité d'un rendez-vous militant.

6 ans déjà que je fréquente ces réunions. Mon premier CN du MJS, c'était en juin 2006. J'avais 22 ans, je venais de réussir le CAPES, j'avais 3 ans de syndicalisme étudiant derrière moi et je découvrais solférino, sa cour, ses rumeurs, ses couloirs, ses motions et sa machine à café. Aujourd'hui, je me retourne, je vois, certes, bcp de fatigue, parfois même du découragement, de la jalousie, mais surtout des amis. Et je suis heureux de pouvoir aujourd'hui aider des gens à prendre à bras le corps leur engagement, que ce soit pour la première interv à préparer ou pour la première contrib à rédiger. Je serais radicalement différent si je n'avais pas vécu ca, les rides et les reflexes pavloviens et crypto-résistants, au moins.

Le CN du MJS, c'est un nouveau mandat qui prend forme. Un travail de fond, une communication plus professionnelle et plus innovante, une adhésion plus simple. Des formats nouveaux qui balbutient un peu, l'envie d'être plus efficace (porte à porte de campagne, conventions ouvertes...) et toujours, l'amour de l'engagement, même quand on a 4 personnes à héberger dans un T2 et qu'on gâche son premier weekend dans son nouvel appartement...à quand le weekend douillet, couette dvd?

Commentaires

  • Quand tu veux!

Les commentaires sont fermés.