Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Donner du sens aux "Lumières"

 

 

Louis_XV.jpgFinie l'Europe et le monde, les routes maritimes et les empires coloniaux, la traite et l'esclavage. J'attaque les "Lumières", et comment ne pas vouloir faire une bonne lecon sur cet épisode majeur de l'histoire mondiale? L'égalité, la liberté, la démocratie ont pris tout leur sens au XVIIIème siècle. Toutes leurs allégories et toutes leurs incarnations aussi. Sur quelles oeuvres s'appuyer pour parler de ce mouvement intellectuel, artistique et littéraire? Quels épisodes, quels évènements aborder en priorité pour illustrer le triomphe de la raison sur l'ignorance? Le programme de 4eme propose de s'intéresser aux philosophes et à l'encyclopédie, au rôle des scientifiques..Je me suis donné deux heures, et ca va très vite...

J'ai choisi pour mon premier cours d'étudier le tableau de Louis XV en costume de sacre. Les choix du manuel m'ont guidé. La monarchie absolue est personnifiée et c'est l'occasion de décrire ses fondements, que les lumières cherchent à détruire. Le récit de l'affaire Calas était pour moi le moyen de parler de tout ce que les lumières combattent: l'intolérance, l'injustice, l'obscurantisme, l'absurde torture...je n'y suis pas encore mais je dois trouver le moyen de poursuivre mon étude de fil en aiguille: parler de Voltaire, parler du traité contre l'intolérance, travailler sur les despotes éclairés, sur la monarchie anglaise, sur les salons et les cafés, et enfin, s'intéresser à l'encyclopédie.

Au-delà de ce cheminement, en deux heures, l'idée serait de triturer des documents de type différent pour appréhender les idées des lumières, ses vecteurs, ses voyages et ses lieux. Mais il faudrait que je m'élève, sans anticiper sur la révolution francaise ou meme sur celle d'Amérique, les idées des lumières se déplacent à une vitesse vertigineuse. Première difficulté. La conclusion sera une transition vers le prochain chapitre d'éducation civique: les libertés. mais au-delà du récit, des documents, des cartes et des oeuvres, comment faire vivre cette émulation intellectuelle si vaste et à la fois si limitée aux milieux privilégiés; comment communiquer et faire sentir l'élan progressiste, optimiste qui se propageait dans les salons?

Commentaires

  • ben tu peux aussi rappeler que ce n'était que dans les salons déja... mais sinon ça donnerait presque envie, bien résumé ! ;-)

Les commentaires sont fermés.