Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Biterrois, levez la tête, mais pas trop!

La dernière édition du journal de Béziers proposait aux Biterrois de lever les yeux pour constater à quel point leur ville était belle. Sous-entendu, les commerces du centre-ville ferment, les mauvaises notes pleuvent sur la gestion de la ville, la précarité s'installe et la ghettoisation progresse, mais les Biterrois peuvent faire l'effort d'oublier ceci en admirant les belles facades hausmanniennes (malheureusement non-réhabilitées) de notre ville.

Biterrois, levez la tête, mais pas trop. Car à Béziers, il vaut mieux regarder où l'on marche, et où on roule. La voirie et la propreté font partie des deux sujets qui préoccupent le plus les Biterrois. Biterrois, levez la tête, mais pas trop, si vous êtes handicapés, malvoyants ou malentendants: piétonnisation embryonnaire, absence totale d'installation pour les fauteuils roulants sur les trottoirs ou de signalisation des passages piétons: vous circulez à Béziers à vos risques et périls!

Biterrois, levez la tête, mais pas partout! Sortis des grandes artères commercantes du centre-ville, vous pleurerez en admirant de magnifiques facades d'hôtels particuliers du XVIème, XVIIème, XVIIIème siècle isolés dans des rues désaffectées. Le Programme de Rénovation Immobilière du centre-ville a pris beaucoup de retard: le maire UMP s'est employé tout au long des années 2000 à déplacer le centre-ville vers le carrefour de l'Hours (cinémas, commerces, administrations...).

Biterrois, levez la tête, mais surtout ne la baissez pas. En contrebas de Béziers, vous verriez le 3ème site touristique du Languedoc-Roussillon, les neufs écluses, au milieu d'un quartier désaffecté, jalonné de trois pauvres panneaux d'information datant des années 1980. Vous verriez la majestueuse vallée de l'Orb délaissée, une berge laissée à l'abandon, voire aux déchets, une plaine plantée de lotissements.

En bref, Biterrois, levez la tête, mais seulement pour mieux regarder votre télé où un reportage TF1 soigneusement concocté par la droite biterroise vous permettra d'admirer une ville magnifique...qui malheureusement, n'est qu'un décor qui cache la misère, hypocrite mystification qui gâche tant d'atouts, pour un site historique, pittoresque, qui a trop souvent raté le train de l'histoire.

Les commentaires sont fermés.