Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Biterrois - Page 5

  • Centre-ville de Béziers: la droite piétine et s'affolle!

     allees-paul-Riquet.jpgLa droite municipale fait des cauchemars depuis quelques mois. Humoristes des radios locales, riverains, touristes: tout le monde se rend compte que le centre-ville de Béziers se meurt. L'agressivité des élus de droite en conseil municipal ne peut masquer leur affollement.

    Le rapport développement durable présenté au conseil municipal du 28 novembre était étonnant: d'abord il évoquait le Grenelle 2 dont les principales lois sont remises en cause (fiscalité écologique notamment). Ensuite, il prônait le développement maitrisé de l'urbanisation (quand le maire inaugure un immense quartier sur le pech de Fonseranes) et veut rendre le centre-ville plus dynamique...en crenelant la cathédrale et en installant des lampadères sur les allées!

    Enfin, le Programme National de Rénovation des Quartiers Anciens Dégradés annoncé en grande pompe se révèle assez décevant. Manque de cohérence avec le PRI et l'opération "coeur de ville", mais aussi manque d'ambition: 200 logements rénovés c'est trop peu! Comment peut-on revenir sur les mauvais choix de la droite quand M.Couderc investit plus pour l'aménagement de l'Hours que pour la rénovation du centre historique? De toute urgence, il faut un projet urbain pour Béziers, alliant multipolarité et densification. 15 ans de droite, ca suffit!

     

  • Avenue Wilson: Raymond Couderc se moque des Biterrois!

    data=LtgX-e3f8ctI3U5dJtbt7EJ1ZfRneYme,OYGnM-KI3FHkgHF8mhzpM0U7eby_5IJembST9kDXq2qpLJ-M4jlS4wrPCYPeFZUEAgSMfU2yxkc0EZ__qjALGRLW5nIzvEipbhhKZiQIJzDdZA.gifLe sénateur-maire de Béziers a annoncé une réunion publique sur la question de l'avenir de l'avenue Wilson pour le jeudi 9 septembre. Qui croit vraiment que la droite municipale veut débattre de sa politique urbanistique? Personne, et le Parti Socialiste Béziers 2 boycotte ce débat. Pourquoi?

    Parce que l'UMP, au pouvoir à Béziers depuis 1995, ne nous a pas impressionné par ses expériences de démocratie de proximité. Pour construire le carrefour de l'Hours ou envisager l'avenir de la vieille poste, nous n'avons pas vu l'ombre d'un débat.
     

    Aujourd'hui, les socialistes du 2ème canton souhaitent débattre de l'avenir de Béziers. Et obliger la droite municipale à assumer sa politique urbanistique et ses enjeux sociaux et environnementaux: ghettos de riches, betonnisation à outrance, abandon du centre-ville, nous disons STOP! Si M.Couderc ne s'intéresse pas à la démocratie de proximité et attend 15 ans pour créer des adjoints de quartier, le PS Béziers 2 entend bien faire vivre le débat.

  • Féria de Béziers: une fête pour les riches?

    02892610.jpgLa section du parti socialiste Béziers 2ème canton dénonce l'évolution de la féria de Béziers. Cet événement important de la vie festive biterroise doit rester un moment convivial où les familles et les amis se retrouvent, alors que la droite municipale la transforme en événement essentiellement commercial et publicitaire. Les bodegas privées ont la part belle, et les élus de gauche ne sont pas invités à celles de la mairie. Quel sectarisme! Le parti socialiste Béziers 2ème canton regrette qu'une féria à deux vitesses s'installe et demande l'interdiction des bodegas privées. La féria doit rester un moment de partage, où toutes les générations, toutes les catégories sociales font la fête ensemble!

    D'autre part, la féria de Béziers doit être réinventée: pour les socialistes, la place des villes jumelles ne peut se limiter à une unique bodega, les vins locaux doivent être mis au centre de la féria, sur le modèle du « weinsdorf » de Heilbronn, et le centre-ville doit être réinvesti. La programmation, qui n'a pas bougé depuis des années, mériterait plus d'inventivité et plus de place pour les groupes locaux. La féria mérite une autre politique publique en matière de santé et d'hébergement: transformer les écoles en auberges de jeunesse, mettre en place une prévention aux risques liés à l'alcool et au cannabis au volant pourraient en être les premiers éléments. Les socialistes sont force de propositions: nous sommes ambitieux pour la féria de Béziers!

  • Conseil municipal de Béziers: les acrobaties de Monsieur Couderc

    image_62028975.jpgCommuniqué de presse - Parti socialiste Béziers 2

    Le dernier conseil municipal de Béziers a permis au maire UMP de multiplier les acrobaties politiques et verbales. Acrobaties politiques d'abord, quand la droite biterroise ose présenter un schéma de développement durable quand elle mène une politique de déplacement basée sur le "tout-voiture", et compte sauver le centre-ville avec une heure de stationnement gratuite et deux emplois précaires...

    La section Béziers 2 regrette et dénonce en revanche des dérapages verbaux inexcusables qui menacent la démocratie municipale: Comment M.Couderc peut-il faire des comparaisons entre les remarques d'un élu de la gauche et les politiques menées dans une dictature sanguinaire, la Corée du nord? Comment peut-il insulter l'élu socialiste Pierre Callamand "vous avez des difficultés dans vos neurones" quand celui-ci dénonce la politique urbanistique de la droite biterroise?

    Les socialistes ne sont pas convaincus quand le maire de Béziers nie tout étalement urbain tout en faisant voter l'extension de nouveaux quartiers (Courondelle, Fonseranes), ni quand il indique être "écolo depuis 40 ans" tout en refusant d'introduire plus de bio dans les cantines scolaires. Toutes ces incohérences renforcent l'aspect d'affolement général de la droite biterroise depuis sa défaite aux élections régionales.