Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sarkozy - Page 4

  • des politiques soi-disantes "réformistes": marché du travail, réforme pénale, plan banlieues

    e7cf6b052c498069f2eac547e886cd71.jpgLe président en baisse dans les sondages? ca s'appelle la fin de l'état de grace. Pour autant il est encore là pour 4 ans et demi. à nous écoeurer avec son goût du luxe, avec ses petites mesquineries comme demander son salaire de ministre de l'intérieur jusqu'en décembre!

    et les réformes tant attendues par les déclinologues, soi disant experts economiques d'une France qui a peur de la mondialisation? On depenalise des pans entiers du droit des affaires notamment en matière de corruption...et d'un autre côté on créé des centres de rétention pour ne pas relâcher des gens qui ont purgé leur peine!

    réforme du marché du travail? le terme de marché est assez expressif. le MEDEF prend les salariés pour des poireaux et des navets. la précarisation des contrats avance de manière incidieuse. Je dénonce des syndicats qui ne se donnent pas les moyens de négocier...

    plan banlieues? on le reporte! (pas de chance je préparais déjà une réaction sympathique). on s'interesserait dorénavant aux personnes et pas aux territoires. je le regrette car beaucoup de géographes ont bien étudié les phénomènes de relégation spatiale. La banlieue, c'est un problème et une solution d'espace, de territoire où on doit "rétablir la république" par les services publics de proximité, des logements décents, des transports réguliers et une police de proximité! mais je salue Christine Boutin qui a raison de parler de centre-villes dégradés. dans toute la France, on constate cette dégradation.

    La vie privée ne peut cacher un bilan politique très contestable, M. le président. Vous et vos riches amis vous intimidez les médias d'opinion. Ce n'est possible ni pour les blogueurs, ni pour les médias étrangers qui s'en donnent à coeur joie sur la monarchie républicaine. accrochez -vous, l'orage arrive!

  • le vrai parti du travail, c'est la gauche!

    d58ef407344e202bb4508a1c43072e58.gif"réhabiliter la valeur travail" ? moi je signe, qui a envie de se dire fainéant? Mais quelle vaste supercherie!  Le parti du travail, de la défense des travailleurs, des revenus du travail contre les revenus du capital c'est la gauche! pas la droite! c'est la gauche qui a augmenté les salaires, le niveau de vie général de la population, l'accès aux loisirs, l'esperance de vie! C'est la gauche qui en 1936, en 1981, a fait du monde du travail un espace démocratique encadré par des règles visant à établir l'égalité et la dignité des travailleurs!

    NDP doit s'en rappeller! Notre Divin Président ne peut se cacher derrière les élans lyriques et classiques de la vieille droite française qui voudrait "que la France retrouve le gout de l'effort". j'éviterais de vous dire qui a dit ca.

    vouloir déroger à la durée légale du travail ce n'est pas réhabiliter la valeur travail! c'est défendre un travail abrutissant qui laisse peu de temps pour la vie de la cité, la vie de famille...la vie! et défendre quoi? l'exploitation sans règles de l'homme par l'homme, le dogme du profit!

    Mais le travail c'est bien! Un travail choisi, espace social, espace d'engagement, pour lequel on est formé, c'est le pied! Avoir une utilité, un rôle dans la société et l'économie pour s'épanouir c'est le pied!

    Bon après, les morts de Fourmies, de Carmaux et de la commune de Paris doivent se retourner dans leurs tombes. les batailles du XIXème siècle pour la dignité des travailleurs sont remises en cause. au bénéfice de boursicoteurs amateurs de sensations fortes et de main d'oeuvre bon marché et non syndiquée. au bénéfice de spéculateurs aux investissements fugaces qui désorganisent l'économie d'une mondialisation financière qui court à sa perte.

    Alors chers camarades, battons nous pour le travail! Proposons haut et fort une autre vision, un autre monde du travail!

     

  • évaluation des ministres: on est pas à mac donalds!

    c71fc751a2a1f27f1f7e4003ae1ffcb7.jpgOn annonce aujourd'hui que les ministres verront en ce début d'année leur action évaluée par un cabinet de stratégie privé. quelques remarques...

    - et avant on évaluait pas? la nomination des ministres par le président, le contrôle de la chambre des comptes, les débats du parlement c'est quoi? du chou-fleur? on se demandait à quoi servait M. Fillon, on le redécouvre manager dans un gouvernement qui ressemble à la cuisine d'un fast food!

    - et le traitre Besson, secrétaire d'état à la prospective et à l'évaluation il est payé à quoi faire? On ne peut accepter cette privatisation du débat politique! quelle légitimité a un cabinet de consulting pour examiner des choix politiques? aucune! il faut distinguer l'évaluation technique de l'action d'un état, et l'évaluation politique de l'action d'un gouvernement!

    - non la politique ce n'est pas du technique qu'on juge à l'aide de critères quantitatifs, selon une logique gestionnaire! et les critères au fait? moi j'attends l'annonce du nombre de coups de matraque, du nombre de ponts construits, du nombre de visites au chateau de Versailles...mais ce n'est pas ainsi qu'on gouverne une nation!

    NDP veut une évaluation? C'est possible! on appelle ca un débat de politique générale au parlement! et on aura de quoi discuter, en terme de politique étrangère cynique et de politique économique et sociale désastreuse! mais au delà des hémicycles, les élections de mars seront pour les électeurs une occasion de rappeller que la politique ne se fait ni à la corbeille (chère à de gaulle), ni à eurodisney, et encore moins dans un cabinet de consulting!

     

  • de la france, de carla bruni et des municipales

    traverser la France en voiture en passant p4fccddbd164b200a5afeec4d55f6f1ed.jpgar Millau, Clermont, Moulins, Nevers et Nemours permet d'étudier les beaux paysages français, de se réjouir du gui qui apparait vers Moulins, de s'attrister sur les garrigues qui disparaissent en Aveyron, de s'inquiéter des brumes du centre de la France, d'observer les machines d'épandage pour les grandes cultures du bassin parisien. aussi d'attraper des courbatures, la creve et la migraine mais là n'est pas la question.

    mais aussi de réfléchir. je suis tres content que NDP ait une compagne, pour tout dire j'aime beaucoup les chansons de Carla Bruni! Mais pourquoi exposer ses conquêtes? se comporter comme une rockstar quand on incarne la France? Amener sa copine depuis 3 semaines en voyage semi-diplomatique?

    Je me suis interrogé? pipolisation politique comme en parle G. COURTOIS dans le monde (article envoyé par mon cher papa : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-991827,0.html? et si...et si celà servait bien les intérêts de la droite, du président nouvellement élu. dites-moi vous voyez des ministres qui travaillent? des lois qui sont votées? à part l'interdiction de fumer? tout est fait depuis cet été. on attend. on attend quoi?

    les municipales. siège du pouvoir politique en France. et pas besoin d'être en belgique pour voir un pays en panne. la France est en panne. au PS on rénovera après les municipales. au parlement on votera après les municipales. à l'élysée, entre deux séances photos , un jogging et un tour a eurodisney, on promulguera...après les municipales!

    j'en regreterais presque l'inaction présidentielle si je ne savais ce qui nous attend...mais pourquoi les médias jouent ils le jeu? parce que ca vend. était-ce cette liberté de la presse, à laquelle pensaient les rédacteurs de la déclaration des droits de l'homme?

    on se demande!