Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sarkozy - Page 5

  • la France: nouvelle savonnette à dictateurs

    les nobles de l'ancien régime qui faisaient des mésalliances pour trouver de l'argent necessaire à tenir leur rang, les charges annoblissant leurs propriétaires contre des écus sonnants et rébuchants, voilà ce que j'appelle des "savonnettes à vilains".

    nous découvrons aujourd'hui les savonnettes à dictateurs. vous muselez la presse et les partis politiques mais voulez acheter des rafales? dans la mesure où la société qui les fabrique appartient à un député UMP, vous serez reçu comme un prince par le président issu du même parti. quels que soient les innocents que vous ayez fait exécuté, les avions que vous ayez fait détourné, quelques milliards d'euros de contrats détourneront l'attention des médias.

    telle est aujourd'hui la politique étrangère de la France. Quand l'Allemagne soutient les projets énergétiques liés aux énergies renouvelables, la France vend des centrales nucléaires aux 4 coins du monde. La secrétaire d'état aux droits de lhomme reste sur le tarmac quand NDP part en Chine, Kouchner s'invente des diners super importants quand khadafi mange à l'élysée, tout ceci n'est pas très sérieux.

    Quand la politique étrangère devient du tourisme économique, quand la complaisance succède aux valeurs, la France tombe bien bas...

    à quand la visite de Kim Il jong?

  • Realpolitik, paillettes et robes channel: La politique étrangère de la France

    e4b9a4494942ba5a2c90ed484c9b0421.jpgQuand on a vu Willy Brandt s'agenouiller à Varsovie, quand on a entendu parler De Gaulle du haut du balcon de l'hôtel de ville de Quebec, on a du mal à voir NDP vendre des centrales nucléaires aux 4 coins du monde comme un marchand de tapis, un VRP ou un quelconque responsable import/export.

    Quand on a entendu parler de l'indépendance de la France, pays des droits de l'homme, on a du mal à voir NDP partager les sandwitchs d'un président américain discrédité et appeller Poutine pour le féliciter après des élections très louches alors que tous les chefs d'états étrangers sont réservés.

    Quand on a vu le président Chirac rassembler des états bélligérants pour leur faire faire la paix, on a du mal à entendre les communiqués médiatiques triomphants annoncant des contrats en milliards avec les pires dictatures.

    tout ceci est devenu la politique étrangère de la France. un héros, le président Sarkozy qui libère un à un les otages du monde entier. des figurants: des ministres connues pour leur goût de la haute couture. des réalisateurs: les complaisants médias français et un staff très compétent qui met en scène le tout...pendant que les médias d'outre rhin flagellent la diplomatie-spectacle.

     avec tout ca, j'ai honte de la politique étrangère de mon pays. pas que je sois un fanatique du pacifisme et fermeté cher à lucille, pas que je nie les avantages de cette politique sur la balance commerciale de la France comme Cédric, non tout simplement, je ne pense pas qu'une politique étrangère se comptabilise en ventes d'airbus. c'est une POLITIQUE elle répond donc à des axes de court et de long terme qui soit nationaux (la définition de plusieurs cercles comme en politique de défense) soit globaux, liés à nos engagements internationaux, soient cohérents.

    je ne vois pas d'autre cohérence aujourd'hui à notre politique que l'esbrouffe, le profit et le cynisme.

  • "travailler plus pour gagner plus"...un malentendu!

    51ade73cbd996e3eb152584177b9d621.jpgles 53% de français qui ont voté pour NDP se sentent un peu floués...trahis même? le slogan travailler plus pour gagner plus s'est révélé être une vaste fumisterie digne des mystères d'Eleusis...une problématique pourtant bien saisie qui l'a fait gagné...même au sein des classes populaires!

    cette force politique engrangée sur le pouvoir d'achat s'effrite dans la mise en oeuvre....forcément, quand la première LOI TEPA consiste à donner 15 milliards de cadeaux fiscaux aux plus riches et quand la deuxième loi sur le sujet consiste à multiplier par quasiment 2 le pouvoir d'achat....présidentiel!

    Je comprends NDP. il fait un peu petit joueur à côté de ses copains Bouygues et Lagardere...pourtant, l'élysée, les voyages, la vaiselle en or c'est pas mal non? où s'arrêtera Sarkoleon? où s'arrêtera son élan, son courage, sa témérité?

    une chose est sûre, les Français (même peut-être Sébastien qui croit que le clivage droite-gauche n'existe pas hèhè) comprendront que la droite a un objectif global et cohérent, à la robin des bois mais un peu dévoyé: PRENDRE AUX PAUVRES POUR DONNER AUX RICHES!

  • POURQUOI JE NE LIRAI PAS LA LETTRE DE GUY MOQUET...

     076263ae294d9324976b03af966f2986.jpg

    Evidemment parce que je n’ai pas de classe, merci !

     

    Mais pourquoi est-ce que je ne l’aurais pas lu ? parce que tant sur le fond que sur la forme je n’en vois pas la nécessité. Sur le fond, il me semble que la place de la résistance est assurée au sein du programme d’histoire-géographie. Il me semble que cette période, très appréciée et bien connue des élèves, est bien enseignée, notamment par des projets pédagogiques ambitieux (concours de la résistance,  visites de camps, interviews d’anciens résistants…) et n’a donc pas besoin d’être développé ! surtout pas dans des classes où elles ne sont pas dans le programme! surtout pas en 10 mn top chrono!

     

    Mais était-ce vraiment le but ? ce but a t’il été explicité ? au delà de voler leur patrimoine historique et culturel aux communistes tout en leur rappelant un passé trouble (le pacte germano-soviétique)…au delà de rappeler un démagogique sens de l’effort et du sacrifice très apprécié chez les conservateurs libéraux pour assurer leurs régressions sociales…ca sert à quoi au fait de lire la lettre de guy moquet ?

     

    Parlons forme. Déjà j’en ai marre que le débat politique s’invite dans l’enseignement de l’histoire, sujet sensible s’il en est. Des instances existent pour construire les programmes, autant les utiliser. La présence d’enseignants et de scientifiques assurent la profondeur des débats. Pourquoi lire cette lettre ? parce qu’elle est tragique ? ou plutôt parce que NDP le souhaite. Fonctionnaire de la république j’applique les programmes définis par le bulletin officiel de l’éducation nationale. Est ce que les discours de NDP sur TF1 sont intégrés au bulletin officiel (c'est une vraie question!) ? si ce n’est pas le cas pourquoi aurais-je dû lire cette foutue lettre ?