Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bloc-notes éducatif - Page 4

  • Ségrégation

    affiche-Le-Mouv-avant-segregation.jpgL'envie d'écrire cet article s'appuie sur des discussions, sur ce que j'entends, que je vois, notamment à Béziers. Je parle de ségrégation, je parle de l'école privée, je parle des résidences sécurisées, je parle de tous ces lieux qu'on crée pour l'entre-soi. Je parle de tout ce qui émerge dans ces 30 dernières années pour conduire à une ségrégation sociale dans les villes. Je parle du collège où je travaille, REP + (éducation surprioritaire). Je parle des mauvais prétextes qu'on donne pour ne plus avoir envie de se « mélanger » ou plus simplement, de vivre ensemble. Or, si la république a été un mot creux pendant des décennies, l'année 2015 a permis de lui redonner quelques couleurs.

    Lire la suite

  • Autorité, sélection et transmission : l’éducation vue par la droite et l’extrême-droite

    Le débat des primaires, pour les républicains, et l’intérêt croissant de l’extrême droite pour l’éducation, qui l’amène à développer le collectif « racine » à l’échelle locale, ou à soutenir les syndicats FO et SNALC pour les élections professionnelles de 2014, permettent aujourd’hui d’étudier des idées qui s’opposent parfois mais se croisent souvent pour dessiner un système éducatif en noir et blanc.

    Lire la suite

  • Les circulaires de la refondation : espoirs, sigles et portails

    La circulaire de rentrée ne se lit pas à la lampe de chevet, pour se détendre avant de dormir. Ce petit texte, quelques dizaines de pages, marque à chaque rentrée les priorités et les enjeux de l'année scolaire. Un moment de prospective pour l'administration ministérielle, un mal de tête pour les professionnels de l'actualité éducative, et, entre les lignes, une refondation du système éducatif qui s'affirme, tellement lentement...

    Lire la suite

  • Les glapissements de l'élite

    J'ai découvert, en bullant sur twitter, la tribune publiée sur figaro.fr d'un professeur de lettres, Antoine Desjardins, intitulée «A bas les pédagogistes, vivent les pédagogues». J'ai lu avec attention sa virulente charge contre les enseignants dits "pédagogistes". Vous connaissez sans doute ce débat récurrent, au moins depuis les années 70, mais en fait depuis bien plus longtemps, entre ceux qui se disent "républicains" et qu'on appelle "élitistes" et ceux qu'on appelle "pédagos" voire plus négativement, "pédagogos". Je ne vais pas vous infliger une nouvelle définition.

    Lire la suite