Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ADN

  • General de Gaulle, revenez, ils deviennent fous!

    Mon Général, vous qui avez relevé une France en ruine, et vous êtes battus sans relâche pour vos convictions et vos valeurs, vous qui auriez voté Motion 5 au congres du Mans et Non à la constitution européenne, ne laissez pas une bande de libéraux-conservateurs menée par un névrosé à talonnettes ternir et brader votre image et votre message !

    Mon Général, savez-vous que les descendants des 500 000 africains de l’ouest et du nord, qui, suivant votre appel, ont donné leur sang pour la libération de la France, voulant rejoindre la patrie des droits de l’homme, seront stigmatisés par des tests d’ADN, soi-disant utilisés pour lutter contre les fraudes au rapprochement familial (alors qu’entre conjoints ils ne prouvent rien !) ? Mon général, les gens qui font celà se réclament de Vous !

    Mon Général, savez-vous que la sécurité sociale, créée par le gouvernement que vous présidiez, est menacée dans son esprit par les franchises médicales ? C’est accrochés à votre drapeau que les députés à l’origine de cette loi se sont présentés aux suffrages des électeurs !

    Mon Général, savez-vous que les millionnaires que vous stigmatisiez quand vous disiez que « la politique de la France ne se fait pas à la corbeille », ces rentiers que vous dénonciez dans vos discours, sont les premiers bénéficiaires des lois du candidat d’un parti, soi-disant successeur de votre Rassemblement pour le Peuple Français, grâce aux cadeaux fiscaux (quasi-suppression de l’impôt sur les successions, sur la fortune) ?

    Mon Général, savez-vous que votre constitution, qui séparait un état républicain et un gouvernement politique, est menacé par votre successeur qui veut rassembler les deux fonctions de président de la république et de chef du gouvernement ? Mon Général, vous qui avez porté la république seul pendant 5 ans pour la remettre intacte aux Français, sachez qu’un individu veut se l’approprier.

    Mon Général, vous qui vous êtes luxé l’épaule à force de vous retourner dans votre tombe, ne laissez pas ternir votre image, au nom de 63 millions de Françaises et de Français pour qui vous êtes bien plus qu’une place ou un lycée.