Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

TZR

  • au revoir la rochelle, bienvenue...viry châtillon!

    2b9e0e97c61080d4500879a134cb0f6b.jpgqu'est ce qu'on s'en fout de viry chatillon me direz vous. je vous dirais moi non c'est là où je travaille. pour l'instant. car la vie d'un TZR c'est d'abord  d'avoir toujours son baluchon noué pour être prêt à partir.

    viry chatillon donc. et pas vitry sur seine où j'habite. la banlieue parisienne. ses routes, ses commerces, ses quadruples voies. tres pratique sans retro (cassé par qqn qui était certainement idéologiquement impur).

    enfin je retrouve internet. des remarques sur ma vision de 1981. je ne renie pas les avancées sociales et sociétales qui ont montré que le PS pouvait changer la vie. mais je regrette qu'on est voulut installer le socialisme dans un seul pays genre le monde n'est pas globalisé et régionalisé. j'aimerais savoir aussi qui a fait une recherche "bisounours nazis" pour tomber sur mon blog. c'est interessant. et non je ne censure pas crouchout.

    enfin ma rentrée. jusque là ma rentrée d'élève ou d'étudiant c'était retrouver mes collegues. école/études: lieu de sociabilisation. là je n'ai retrouvé personne et j'ai même failli ne pas trouver d'élèves. je suis un BMP (les initiés comprendront que je ne suis pas une image difficilement telechargeable mais bien  un bouche-trou de luxe).

    demain premier cours. en cinquieme. je n'en dirais pas plus sur un college sympathique, mixte socialement. ni non plus sur mes collegues (90% de femmes, moyenne d'âge 25/30 ans).

    en revanche, j'aimerais m'étendre non pas sur un divan mais sur l'université d'été de la rochelle. diagnostic de la rénovation. devoir d'inventer. on a bien vu pourquoi on était la, reflechir, rénover inventer. et boire des coups au bar de l'encan, certes. mais quoi encore? mais boudiou pourquoi alors la seule chose qui a intéressé les médias c'était royal hollande delanoé? pourquoi les citations des médias n'ont rien à voir avec ce que nous avons entendu? "le monde" voit francois hollande nous expliquait que le grand soir n'aura pas lieu en manchette. mais sa discussion avec les jeunes socialistes avait un tout autre sens. elle était franche et ouverte. peut être trop courte. elle s'est posée la question des problèmes de la gauche. mais pas de cette manière.

    et pourtant l'information est filtrée, déformée, utilisée. cambadelis avait raison de ne pas regretter l(absence de certains qui a atténué l'effet koh lanta. dixit.

    toujours est-il que notre devoir d'inventer est véritablement indispensable. sur le moyen terme. maitre mot, alternative. tout commence par l'élaboration d'un concept, le socialisme municipal. je le préciserais même, battons nous pour une ville durable, juste et solidaire!

    à suivre!