Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

accident

  • Une journée de loose...

    1ada5c5e7afd25ab97a064cb33a47d43.jpgConnaissez-vous la loose? pour les militants des organisations dont j'ai fait ou je fais partie, c'est un phénomène connu, reconnu, et salué...rater le dernier train dans une gare paumée, faire du stop dans la steppe, déposer une liste de "centraux" 5mn avant l'heure limite ce sont des exemples de loose.

    chers camarades, j'ai connu la loose.

    la journée commencait pourtant pas trop mal. à part les sixieme qui me martyrisent j'avais fait deux super cours avec les 4ème. de la participation, du rythme, de l'élan, tout se passait bien et pourtant on parlait du relief du continent européen.

    et là c'est le drame...course contre le temps (et le périph) pour atteindre la porte de bagnolet avant 16h, allure soutenue sur l'A1 pour atteindre Amiens, ville où je n'étais jamais allé, pour une réunion...et puis BOUCHON, ACCIDENT, PANNE de voiture (radiateur un peu rayé), je me retrouve bouclé dans la nuit dans une ville inconnue où les hôtels sont tous complets.

    déprimer, m'affoler? c'est mal me connaître. j'aurais bien trouvé un hall ou dormi dans ma voiture. un regret: la brosse à dents oubliée à viry chatillon.

    et puis je découvre ma carte d'assurance et au delà de prier Karl Marx de me délivrer de mes soucis, j'appelle à tout hasard...PRISE en CHARGE, REMORQUAGE de la voiture, RAPATRIEMENT en taxi à vitry, tout s'est fait en une heure et demi. voilà pourquoi je paie 400 euros par an, je savais pas. bon ma voiture est toujours à Amiens, je n'ai pas de voiture alors que la grève des métros/trains va rendre difficile ma vie professionnelle...mais pas mal quand même comme dénouement!

    J'ai donc l'honneur de faire part de ma candidature pour le prix de la loose 2007.

    cordialement, NA