Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

congres reims

  • en direct de Reims: les media disent n'importe quoi!

    Après quelques dizaines de minutes passées à vous extirper du labyrinthe de la zone industrielle de Reims, vous atteignez le parc des razzy-hammadi-index.jpgexpositions où se déroule pendant 3 jours le congrès national du parti socialiste. Mais en fait plusieurs congrès se déroulent. Il y a le congrès des militants, ceux qui boivent leur café à la buvette, marchent dans les travées, s"asseyent pour écouter les interventions et surtout discutent, retrouvent leurs camarades des sections voisines, de leurs anciennes fédérations.. Il y a le congrès des dirigeants, le congrès qui entrera dans l'histoire du parti socialiste comme l'émergence d'un nouveau meneur et d'une nouvelle majorité. Il y a les grandes interventions, l'énergie de Bertrand Delanoé, la fougue de Razzye Hammadi, il y a les discussions de couloirs et les tractations qui doivent assurer des alliances entre les motions qui n'ont pas été départagées par le vote du 6 novembre.

    Et il a un troisième congrès, c'est le congrès strass et paillettes des médias, un débat personnalisé à outrance, un débat outrageusement faussé par des média qui cherchent la vente et le scandale bien au delà d'une analyse politique des enjeux du congrès! "une seule candidature, segolene royal" titre un quotidien, alors que depuis plusieurs mois la candidature de Benoit Hamon au premier secrétariat est la surprise d'un congrès où la gauche du parti a trouvé un ténor à même d'incarner à la fois le renouvellement, l'exigence sur le fond, et le tournant européen d'une vie politique française trop souvent hexagono-centrée. A Reims, la journée s'annonce houleuse, titre libération! C'est une honte pour un média qui donne une fausse image des débats de qualité qui se déroulent à Reims! Comment éviter alors le dégout pour la politique? Le rejet dos à dos de la droite et de la gauche qui ne s'intérressent pas à leurs concitoyens?

    Ce n'est pas ce que j'ai entendu ce matin dans la plénière et hier dans l'assemblée de ma motion! Nous sommes tous conscients de notre responsabilité collective dans ce congrès, sortir de cette salle avec une majorité renouvellée dôtée de priorités fortes à même d'incarner l'opposition responsable, qui veut diriger l'une des premières puissances mondiales autrement! organiser les flux planétaires, redistribuer les richesses, créer un nouveau modèle de développement, voilà les thématiques qui sont discutées avec acharnement par Moscovici, par Lienemann et les autres militants qui se succèdent à la tribune! Où en est-on à 13h, au delà des grands titres? Oui, rien de nouveau, les motions parlent entre elles sans exclusive. Des compromis se dégagent et d'ici ce soir les motions auront des choix à proposer. D'ici ce soir, nous saurons ce que le parti socialiste aura à proposer aux Francais dans les années à venir.