Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ess

  • Nous construirons un monde nouveau: l'économie sociale et solidaire

     

    arton451.jpg

    C'est le mois de l'ESS, ou plutot c'était le mois dernier, et j'en profite pour parler d'une thématique qui me motive énormément: un nouveau modèle de développement. Au dela d'une transition écologique à même de modifier radicalement nos modes de production et de consommation, j'ai adoré découvrir une autre économie. Pas besoin de revenir longuement sur les aspects sociaux et environnementaux néfastes du capitalisme et de la société de consommation qui ont été largement développés sur ce blog. Le but ici c'est plutot de réfléchir à l'alternative, et de changer l'économie!

    Ma dernière réunion du "lab des idées" (groupe de travail du parti socialiste où sont recus des acteurs associatifs, syndicaux, des sociologues, des économistes...) était présidée par mon ancien président, Antoine Détourné, qui y présentait des propositions pour développer l'ESS. Au nom du MJS que je représentais, j'ai voulu préciser quelques aspects: le but de ne pas défendre seulement le pré-carré de l'économie solidaire en la noyant de subventions publiques, mais bien de vouloir changer l'économie et ses règles en soutenant un autre système. La necessité, l'urgence, de proposer de nouveaux indicateurs de croissance qui montrent la vraie place de l'ESS au delà d'un 7% du PIB.

    Cette construction d'une autre économie est passionnante. Elle interroge le rapport de la gauche aux entreprises, les moyens d'une régulation internationale, un intéret pour des initiatives telles que les systèmes d'échanges mutuels, ou encore un projet pour une politique économique européenne. L'ESS ne doit pas être qu'un secteur de l'économie plus humaniste, plus sympathique, nous voulons que son fonctionnement (participation des salariés, investissements durables) imprègne l'ensemble de l'économie!

    Développer une économie qui enrichit vraiment la société, qui donne un pouvoir de décision aux salariés, qui s'intègre à son territoire, c'est un bel enjeu quand les titres du jt ne parlent que trader, délocalisations et cours des actions. Alors il faut se battre, À toutes les échelles. Participer comme militant à cette économie (fondations, mutuelles, coopératives), inciter les collectivités territoriales à les favoriser, mais aussi défendre un certain projet économique, fiscal, aux échelles nationales et supra-nationales: relocalisation, clauses sociales et environnementales des marchés publics, gestion associative de certains services tels que la petite enfance sont quelques pistes ébauchées à travers cette réunion.