Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gouvernement

  • évaluation des ministres: on est pas à mac donalds!

    c71fc751a2a1f27f1f7e4003ae1ffcb7.jpgOn annonce aujourd'hui que les ministres verront en ce début d'année leur action évaluée par un cabinet de stratégie privé. quelques remarques...

    - et avant on évaluait pas? la nomination des ministres par le président, le contrôle de la chambre des comptes, les débats du parlement c'est quoi? du chou-fleur? on se demandait à quoi servait M. Fillon, on le redécouvre manager dans un gouvernement qui ressemble à la cuisine d'un fast food!

    - et le traitre Besson, secrétaire d'état à la prospective et à l'évaluation il est payé à quoi faire? On ne peut accepter cette privatisation du débat politique! quelle légitimité a un cabinet de consulting pour examiner des choix politiques? aucune! il faut distinguer l'évaluation technique de l'action d'un état, et l'évaluation politique de l'action d'un gouvernement!

    - non la politique ce n'est pas du technique qu'on juge à l'aide de critères quantitatifs, selon une logique gestionnaire! et les critères au fait? moi j'attends l'annonce du nombre de coups de matraque, du nombre de ponts construits, du nombre de visites au chateau de Versailles...mais ce n'est pas ainsi qu'on gouverne une nation!

    NDP veut une évaluation? C'est possible! on appelle ca un débat de politique générale au parlement! et on aura de quoi discuter, en terme de politique étrangère cynique et de politique économique et sociale désastreuse! mais au delà des hémicycles, les élections de mars seront pour les électeurs une occasion de rappeller que la politique ne se fait ni à la corbeille (chère à de gaulle), ni à eurodisney, et encore moins dans un cabinet de consulting!