Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

huchon

  • L'Ile de France, comme îlot de socialisme, en 2010!

    z-photo_carte_iledefrance.gifCette fin 2009, pour moi, ce n'est pas seulement un congrès du MJS qui me permet de passer des nuits blanches féériques au 10 rue de solferino. C'est une réflexion qui démarre sur les régions, sur ces prochaines élections qui doivent permettre de montrer à un PS décrié, en pleine rénovation, qu'il a sa place comme principale force de gauche et d'innovation dans le débat politique local! Le PS a désigné son candidat local, Jean Paul HUCHON conduira la liste socialiste en IDF,  avec, je l'espère, un large rassemblement de gauche, et j'espère bien faire intégrer quelques propositions du MJS lors de la rédaction du projet régional. Ce sera mon principal boulot en octobre/novembre!

    La région ILE DE FRANCE à gauche en 2010 ca sert à quoi? A continuer le travail accompli depuis une dizaine d'années en matière d'éducation, de transports ou d'aménagement du territoire! A aller plus loin, pour construire des îlots de socialisme, des politiques publiques ambitieuses qui montrent que les socialistes peuvent changer la vie et redonner son sens au combat politique.


    Continuer quoi? des aides ont été créé par le conseil régional pour favoriser l'engagement, les voyages, les projets éducatifs dans les lycées, il faut aller plus loin en 2010! Créer un fonds régional de la vie lycéenne qui pourra abonder le budget des CVL et permettre aux lycéens d'organiser leurs lieux de vie! Les nouveaux lycées franciliens doivent d'ailleurs être repensés et les locaux doivent favoriser l'investissement culturel, associatif, sportif! Des parcs à vélos doivent équiper les lycées et un système régional de prêt de vélos dans les lycées pourrait permettre de développer ce moyen de locomotion chez les jeunes. De la même manière, les cantines scolaires des lycées devraient privilégier le "bio" et les circuits courts pour favoriser l'économie locale et l'environnement.


    Concernant le cadre de vie des franciliens, la région et son président JP Huchon ont déjà fait beaucoup à travers l'aide au logement, la présidence du syndicat des transports franciliens (STIF) ou encore le financement des réseaux de transports, malgré le peu d'empressement de l'état à concrétiser ses engagements. Là encore, de nouvelles pistes peuvent s'offrir pour la région ILE DE FRANCE: concernant le développement économique, l'économie solidaire peut largement être favorisée à travers une charte des commandes et marchés publics favorisant le travail décent et le respect de l'environnement, ou encore des pépinières de l'économie sociale! La métropole francilienne pourrait connaître un autre avenir fondé sur la solidarité et le développement durable, que celui, centralisé et imposé par le haut, que semble lui promettre la droite à travers le projet sarkozien de "grand paris". Cette métropole serait organisée de manière multipolaire autour de pôles d'activité et de décision en banlieue (en se basant sur des intercommunalités en "marguerite" comme le propose le député communiste Braouzec). Ce développement serait conforté par un développement accéléré de plate-formes multimodales favorisant les transports doux?


    Quid d'autres compétences telles que la formation ou les territoires? La formation professionnelle doit devenir un nouveau droit, avec la gratuité des formations publiques en continu, dans les GRETA, de formations qui ne sont couvertes que par le privé! La région a son mot à dire en matière d'insertion professionnelle et doit permettre un regroupement des acteurs de l'insertion des jeunes en lien avec les missions locales. D'un autre côté, la jeunesse francilienne doit voir s'ouvrir tous les horizons sociaux et spaciaux, la création culturelle doit être plus accessible grâce à l'extension de la carte imagin'r aux activités culturelles, en faisant bénéficier les jeunes de conseils pour découvrir toutes les formes de création artistique! Un "passeport vert" doit ouvrir aux jeunes un tarif forfaitaire très réduit hébergement/transports/visites pour découvrir le patrimoine culturel et historique de l'ILE DE FRANCE, le temps d'un weekend, voire dans les régions limitrophes!