Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ile-de-france

  • Ile de France: au coeur de la France

    522abf9df62413338be2c137a9baacb9.gifBizarrement cette Région a de plus en plus d'attraits pour moi. je vous rassure, rien n'efface dans mes souvenirs les paysages verts et marrons des vignes du Bas-languedoc que je compte bien revoir rapidement. Mais après tout, vivons en Ile de France et parlons-en!

    Cette terre capétienne! Tous les noms des stations de RER évoquent une histoire médiévale, riche en faits d'armes des premiers rois capétiens. Mais aussi Pontoise et Dourdan, chers à Philippe le bel, Provins, cette foire commerciale, ex-champenoise, ou encore la forêt de Sénart et les chateaux de Fontainebleau et Rambouillet, tout évoque les Capétiens et j'aime humer ce parfum d'histoire.

    Cette terre centrale, favorisée par la nature! La nature, d'abord, a richement arrosée cette Terre de France, bordée au nord par la Picardie et le Valois, à l'est par la Normandie (et ce Vexin tant disputé), au sud par la Beauce, à l'ouest par la brie et la Champagne....cette terre arrosée de tant d'affluents (où je ne me baignerais pas aujourd'hui) a placé en son centre Paris, au confluent de la Marne et de la Seine, pour mieux la desservir. Elle ne se doutait pas que cette situation avantageuse serait utilisée par la France entière.

    Car économiquement, comme la Californie, l'Ile de France est une puissance mondiale. par son PIB, sa concentration de cadres, professions intellectuelles, médias, et sièges sociaux, c'est une véritable métropole. au détriment, et je le regrette, des autres villes et régions françaises.

    Quel est l'avenir de cette région?

    La France doit en parler. Pourvoir à l'émergence d'autres métropoles (Lyon, Strasbourg, Lille) européennes, tout en ne laissant pas en état de congestion une région parisienne si puissante. La solution, c'est d'organiser ce territoire! Zones d'activités bien réparties à 50 voire 100 km de la capitale, bien reliés par des moyens de transports rapides. La création de pôles tertiaires dans les préfectures de l'ïle de France pour favoriser la délocalisation de sièges sociaux voire de ministères. L'organisation d'une ceinture et d'une trame verte, complétée par un plan d'enterrement de routes effrayantes par leur foisonnement quand on arrive en région parisienne...voici quelques idées d'un apprenti géographe!

    Comment ne pas parler des banlieues? Les services publics doivent être repensés comme ferments de proximité, les politiques d'éducation et de logement assujetties à un objectif indépassable de mixité sous peine de dérive communautariste.