Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

provence

  • péripéties touristiques et activités estivales

    2009071716380549_Quicklook-original.jpgLa tête posée lourdement sur les mains jointes, agrippé à la serviette qui recouvre les carreaux de la piscine d'Orange, mes oreilles bourdonnent: mes plongeons ne sont pas encore au point! Ces vacances d'été 2009 sont particulièrement calmes et réparatrices. Téléphone éteint, sandales et maillot vissés au corps, j'aurais presque tendance à oublier ma vie francilienne de prof militant...

    2 mois de vacances c'est beaucoup. trop diront certains, comme dans "la sécurité de l'emploi" des fatals picards. Et bien je leur donne raison. L'année scolaire doit être allongée pour permettre des journées de travail plus courtes. Une partie doit être utilisée comme outil de formation pour des enseignants, les cadres les plus qualifiés de la fonction publique à l'issue de la masterisation annoncée des concours de l'enseignement pour la rentrée 2010.

    Mais revenons à nos brebis. Après une semaine parisienne, le 15 juillet m'a vu reprendre l'A6/A7/A9, route du sud et des embouteillages. Des projets plein la tête, pour l'an prochain, j'en reparlerai, pour irriguer mon cerveau d'idées nouvelles (mes autres articles parlent de ces lectures), mais aussi plus concrètement, de projets de voyage...La panne de ma voiture, hier, à Aimargues, remet un peu en cause tout celà, mais il y a encore 24h, je me voyais bien, chassant l'ours des Carpates avec Hanna, à la frontière slovaquo-ukrainienne...Touchons du bois!

    Cet été est beau. Pas que les plongeons ratés. Mon éducation culturelle se poursuit: je suis allé au festival d'Avignon! Dans une carrière surplombée d'étoiles, j'ai vu un spectacle de flamenco contemporain (http://www.laprovence.com/articles/2009/07/18/867320-Au-programme-Israel-Galvan-le-flamenco-de-l-apocalypse.php) d'Israel Galvan, à la carrière de Boulbon...j'ai vu un danseur exceptionnel, une mise en scene interessante (à part l'introduction avec un mec qui gratte le sable en trépignant qui m'a un peu intrigué), un spectacle son et lumières éblouissant! L'été continue, à Béziers, et, j'espere, ailleurs, avant de revenir à Paris! Le bus de La Rochelle ne se remplira pas tout seul...je m'y attelle demain!