Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

publicité

  • Votre politique de droite est impopulaire? Faites de la pub!

    Sans titre.jpgDe quoi discutait-on dans la cantine des profs à midi? Ni de mon départ pour Berlin, ni de l'année qui s'achève, ni de mes cernes (on laisse ca aux élèves), mais bien de la campagne publicitaire engagée par le gouvernement Fillon pour faire connaitre les mesures décidées pour répondre au "problème du pouvoir d'achat". Ces mesures sont tellement banales, pour des mesures de droite, qu'on érafle avec peine le clavier pour les noter.

    On bricole des mesures faciles à communiquer sans s'interesser à leur efficacité. Supprimer les cautions quand les loyers représentent bientôt la moitié des budgets des ménages! Super. Défiscaliser les petits boulots étudiants. Super, quand la baisse des bourses (refonte des critères) décidée par la ministre Pecresse plonge des milliers d'étudiants dans la précarité, les obligeant à choisir entre petit boulot et études! Parler d'heures supplémentaires, quand l'inflation est trois fois supérieure à la hausse du SMIC programmée par un gouvernement, c'est provocateur, c'est cynique, c'est indécent!

    Mais au delà des mesures c'est la forme qui émeut, scandalise, attriste. L'argent public sert donc à financer la promotion d'une politique de droite? Les grands groupes de médias ne sont-ils pas encore assez aux ordres qu'un mot du président suffit à faire remercier un présentateur TV? L'AFP est donc si effrontée, qu'elle a osé ne pas publier un communiqué présidentiel? Quelle effronterie inimaginable! La politique du président Sarkozy est impopulaire? C'est que les Francais ne la comprennent pas! On va donc leur expliquer. On rêvait d'un débat politique, d'un combat de convictions, on se réveille avec une pub sur france 2 et le sourire freedent du premier ministre...

    Mes camarades comprennent maintenant pourquoi je me tape le front à chaque fois que j'entends le mot pédagogie dans une organisation politique...

    Encarts internet, publicité dans les journaux, spots télé, celà s'était déjà vu pour expliquer l'euro aux Francais...mais il s'agit là d'une publicité partisane. Qu'aurait-on dit en 1981 si l'on avait vu surgir des panneaux défilants "les nationalisations, c'est top!"? Après la lettre distribuée à 900 000 enseignants en septembre pour déblatérer des inepties pédagogiques; dont l'envoi avait coûté des millions d'euros, à quand la distribution par bouygues, pour chaque forfait tel acheté, d'un guide "la droite expliquée à mon fils"? Quand pourra t'on enfin trouver dans tous les organes de la presse Bolloré un petit fascicule "le programme de l'UMP expliqué aux enfants"?

    Nous entrons dans une ère sombre, celle du totalitarisme publicitaire...

    http://www.lesechos.fr/info/france/4743046.htm

  • De Paris à Béziers, de la publicité à la pollution visuelle

    1744412279.jpgJe suis rentré à Béziers! Après un voyage de 3h pour atteindre Montpellier (ville maudite, je me comprends) puis encore de 3h pour atteindre Béziers, je peux enfin me ressourcer. Le voyage a été long, agréablement alimenté par harry Potter IV, 300 g de milka au lait et le bon jus de tomate d'air france. J'ai vu la France de haut, observé le miroitement des fleuves, écarté les nuages, survolé la mer et atteri sur un étang, au milieu des flamands roses....vive le sud!

    J'ai beaucoup réfléchi après m'être lamenté sur mon paquet de 200 copies à corriger. Et même politique. J'aime bien travailler sur les thèmes que je ne connais pas (j'essaie de convertir mes camarades à cette méthode mais les soi-disants "experts" ont la vie dure) alors là je travaille sur le matraquage publicitaire et sur la pollution visuelle. Sur une idée de Barbara, chere SN paysannerie ;-)

    3000. C'est le nombre de message publicitaires qui vous assomme chaque jour. Vous pouvez refuser le courrier, les appels, éteindre la radio, la télé, l'ordi, installer des anti-spam...mais vous ne pouvez pas fermer les yeux dans la rue ou en voiture au risque, à Béziers, de vous prendre un poteau ou de marcher dans une déjection canine.

    La pollution visuelle, c'est le nombre incalculable de panneaux publicitaires qui posent de nombreux problemes. Ils dégradent les paysages et les patrimoines. Ils coutent chers à l'environnement en terme d'énergie: un panneau défilant électrique c'est la consommation quotidienne d'un ménage moyen. Ils posent des problèmes de sécurité routière (distraction), et sur le fond ils posent un problème philosophique (accès à l'inconscient, la publicité crée le besoin), ils posent un probleme de santé publique (appel au grignotage) et d'un point de vue environnemental plus discutable, il pose un problème de gaspillage: la publicité est le chantre, le porte voix de la consommation de masse.

    Que faire? En politique, on peut proposer des choses! La publicité est gérée par une loi de 1979 qui la confie à une autorité de régulation...gérée par les groupes de pub! créons une autorité indépendante! Des panneaux géants défigurent ville et campagne: Limitons leur superficie! Nos yeux sont inondés de messages: limitons le nombre de panneaux par nombre d'habitants! Montmartre est défigurée par les pubs: Créons des zones interdites à la publicité! La publicité se faufile partout: interdisons les hommes sandwitchs (présents à Londres), les voitures/pubs et consorts!

    Les solutions sont là, aujourd'hui, portées par les verts et l'alliance pour la planete, essentiellement, ou par des groupes dits anti-pubs qui recouvrent et dégradent les affiches (très connues dans le metro parisien en 2003). C'est notre devoir d'élever cette problématique au débat politique! Demander à notre parti de porter un projet de loi qui ne puisse pas être minoré par les collectivités, comme c'est le cas actuellement avec la loi de 1979, demander à nos nombreux nouveaux élus de prendre des initiatives dans leurs villes!