Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sécurité

  • remaniement, campagne, excuses et sécurité, que de débats!

    Si vous patientez jusqu'à la 29eme minute...:-)

    Voilà les thèmes du débat que j'ai ce soir à 19h30 sur cap24, tv francilienne qui m'accueille assez régulièrement depuis janvier 2009 pour défendre les couleurs du Mouvement des Jeunes Socialistes. Evidemment il serait bon que je m'informe un minimum sur ces thématiques pour ne pas faire une tête de poisson et pour comme dirait la segosphere, m'imposer dans le débat!

    - Remaniement ministériel. Est-ce un thème? avant, on choisissait une équipe de gouvernement unie et soudée pour mener une politique. Aujourd'hui on se contente d'un casting people indécent où les ambitions des uns et des autres sont affichées dans les journaux. Morano à l'éducation et Boutin à la justice? Non merci! Boutin rallumerait les feux de l'inquisition et Morano remettrait l'uniforme à l'école. Il y a peut-être d'autres priorités non? Assez du sociétal, c'est de réformes structurantes que le pays a besoin, pour révolutionner le système éducatif et redonner son indépendance à la justice!

    - sécurité? 59% des Francais ne font plus confiance à NS pour résoudre la crise et Mister president visite les commissariats de Gagny et Nice. Ca a marché dans le temps, mais quand même pas à tous les coups! Les Francais perdent leurs emplois et leurs illusions dans un système économique capitaliste voué à l'échec, la droite n'arrivera pas à détourner leur attention! Loi anti bandes? Délit de mauvaise fréquentation? Les détours de cette loi - fait divers sont inquiétants. Policiers référents dans les établissements scolaires? 5 ans déjà que les ministres de l'éducation essaient de nous faire avaler la pillule...La violence dans les établissements est un leurre, c'est le reflet d'une violence sociale exacerbée dans les quartiers populaires où le droit à l'avenir des jeunes n'est pas assuré. La police comme tous les services publics (santé, environnement, etc.) a sa place pour intervenir à l'école mais pas comme aux EU! il faut renforcer la vie collective et l'esprit de citoyenneté dans les établissements en renforcant le rôle des CPE! Or avec les suppressions de poste de la droite il n'y en a parfois meme pas un dans tous les établissements alors qu'il en faudrait 2 ou 3! Les établissements ne doivent pas se barricader ils doivent au contraire s'ouvrir sur les quartiers, leurs associations et leurs familles à travers des espaces dédiés! et ce n'est pas le cas aujourd'hui!

    La droite parle sécurité? Parlons en! on rétablit à pas feutrés la police de proximité, on multiplie des cameras dont l'efficacité reste à prouver mais qui pose problème aux libertés publiques...la droite regarde trop les films de sciences fiction, c'est une société sécuritaire qu'elle veut imposer!

    Européennes? La droite préfererait qu'on ne parle pas d'Europe...Quoi vous êtes contre la paix et la solidarité assurée par l'UE? Elle est où la paix quand on sert les intérêts stratégiques des EU? Elle est où la solidarité quand des directives ultra libérales permettent à certains pays de pratiquer le dumping social, fiscal, environnemental? Tres loin! Il y a aujourd'hui plusieurs projets pour l'Europe: de gauche, ou de droite, qui dépassent les traditionnels clivages souverainistes / fédéralistes. En Ile de France, les socialistes ont commencé leur campagne! réunions publiques, invités européens, premiers tracts, on discute services publics, emploi, jeunesse, parce que les directives concernent aussi notre vie quotidienne. Et les autres? Les verts ont le vent en poupe mais au delà de la question écolo, quelle synthèse sur le fédéralisme et les services publics entre cohn bendit et bové? à l'UMP, à part les questions people sur les déboutés du gouvernement, quel projet? les candidats ne sont meme pas désignés, et surtout, on ne parle pas du bilan du PPE et de Baroso! L'extreme gauche est peu visible (à part les affiches du front de gauche), le FN se fait surtout remarquer par ses récupérations ridicules et scandaleuses (ex. affiches Jaures). Parlons un peu du bilan...L'Europe se libéralise toujours (directive Bolkestein à peine édulcorée), Baroso s'est fait remarquer par son non-interventionnisme déroutant: pas de plan automobile, pas de plan de relance (200 milliards d'euros tout compris les pays dont seulement 30 pour le budget propre de l'UE), à la botte des gouvernements, il n'a pas fait progresser l'intégration européenne! Or Il faut réformer la PAC qui ne profite qu'aux gros propriétaires productivistes! Il faut des critères de convergence sociaux! Il faut des fonds structurels plus importants pour aider les régions pauvres! Et tout ceci necessite un budget européen consistant et donc un impot européen, pas seulement un emprunt que s'approprie Bayrou alors que c'est un rapport co-écrit par Pervenche Beres, PSE, qui introduit l'idée!

    Excuses de Ségolène Royal: Doit-on se focaliser sur ces excuses ou sur les propos d'un président qui ne sait pas se maitriser, insulte les chefs d'états, traite ses concitoyens de pauvres cons et explique aux Africains qu'ils n'ont pas d'histoire? La présidente socialiste d'une région s'est exprimée mais elle ne fait pas partie des instances nationales du parti socialiste, celà n'engage pas le PS, mais elle pointe du doigt des interventions présidentielles intempestives dont tous les Francais ont honte!