Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vacances

  • tourisme, mondialisation et pina colada

    CHYPRE-27-06-07.jpgCe banc de sable etait assez moelleux, mon beau matelas gonflable jaune s'y etait echoue, me laissant deriver et observer le paysage, berce par des flots miroitants qui s'en vont battre la cote libanaise. Derriere moi, une plage betonnee a souhait. Les criquets, les coups de soleil, les eclaboussures salees, tout ce que reve le metropolitain moyen a la vie tressautante, je l'ai sous mes yeux.

    Et pourtant...je n'avais pas reve de deguster tous les soirs les matchs du championnat anglais. ni d'apprendre le russe sur les vitrines des agences immobilieres. Je suis a Larnaca, grande station balneaire chypriote, mais je pourrais etre a lloret de mar, au cap d'agde ou en Sicile, tous les paradis du tourisme de masse se ressemblent. Et il est bon d'oublier un peu ses principes. droit aux vacances? je sirrote mon "ouzo" sur une plage privee ou les serveurs ne sont surement pas payes au SMIC. Economie durable? pas cette semaine, je dors avec la clim, j'ai fait 3000 km en avion pour deguster des mezze qui sont meilleurs dans ma rue parisienne, et je me prelasse sur une plage ou il n`y a plus de sable, et bientot plus de plage d'ailleurs, erosion oblige. politique? je decroche! la preuve, j'ai rencontre des Lillois et je n'ai pas parle de Martine.

    tous les quarts d'heure, un avion survole la plage et deverse sa cargaison de touristes low cost plus loin. ma cuisine chypriote, je l'attends toujours, la promenade des palmiers est surtout bordee de mac donalds, haagen daz et autres fridays. le programme de quatrieme que je prepare sur mon beau matelas jaune (sisi), s'illustre dans toute sa splendeur: la littoralisation, le tourisme de masse, ou meme le colonialisme. a quelques centaines de metres, on trouve une base anglaise, et encore plus loin, la zone d'occupation turque. mais la tout de suite, sur fond de techno vieillote, je bois une pina colada. tant pis pour les glacons locaux.

     

     

  • péripéties touristiques et activités estivales

    2009071716380549_Quicklook-original.jpgLa tête posée lourdement sur les mains jointes, agrippé à la serviette qui recouvre les carreaux de la piscine d'Orange, mes oreilles bourdonnent: mes plongeons ne sont pas encore au point! Ces vacances d'été 2009 sont particulièrement calmes et réparatrices. Téléphone éteint, sandales et maillot vissés au corps, j'aurais presque tendance à oublier ma vie francilienne de prof militant...

    2 mois de vacances c'est beaucoup. trop diront certains, comme dans "la sécurité de l'emploi" des fatals picards. Et bien je leur donne raison. L'année scolaire doit être allongée pour permettre des journées de travail plus courtes. Une partie doit être utilisée comme outil de formation pour des enseignants, les cadres les plus qualifiés de la fonction publique à l'issue de la masterisation annoncée des concours de l'enseignement pour la rentrée 2010.

    Mais revenons à nos brebis. Après une semaine parisienne, le 15 juillet m'a vu reprendre l'A6/A7/A9, route du sud et des embouteillages. Des projets plein la tête, pour l'an prochain, j'en reparlerai, pour irriguer mon cerveau d'idées nouvelles (mes autres articles parlent de ces lectures), mais aussi plus concrètement, de projets de voyage...La panne de ma voiture, hier, à Aimargues, remet un peu en cause tout celà, mais il y a encore 24h, je me voyais bien, chassant l'ours des Carpates avec Hanna, à la frontière slovaquo-ukrainienne...Touchons du bois!

    Cet été est beau. Pas que les plongeons ratés. Mon éducation culturelle se poursuit: je suis allé au festival d'Avignon! Dans une carrière surplombée d'étoiles, j'ai vu un spectacle de flamenco contemporain (http://www.laprovence.com/articles/2009/07/18/867320-Au-programme-Israel-Galvan-le-flamenco-de-l-apocalypse.php) d'Israel Galvan, à la carrière de Boulbon...j'ai vu un danseur exceptionnel, une mise en scene interessante (à part l'introduction avec un mec qui gratte le sable en trépignant qui m'a un peu intrigué), un spectacle son et lumières éblouissant! L'été continue, à Béziers, et, j'espere, ailleurs, avant de revenir à Paris! Le bus de La Rochelle ne se remplira pas tout seul...je m'y attelle demain!

  • de la france, de carla bruni et des municipales

    traverser la France en voiture en passant p4fccddbd164b200a5afeec4d55f6f1ed.jpgar Millau, Clermont, Moulins, Nevers et Nemours permet d'étudier les beaux paysages français, de se réjouir du gui qui apparait vers Moulins, de s'attrister sur les garrigues qui disparaissent en Aveyron, de s'inquiéter des brumes du centre de la France, d'observer les machines d'épandage pour les grandes cultures du bassin parisien. aussi d'attraper des courbatures, la creve et la migraine mais là n'est pas la question.

    mais aussi de réfléchir. je suis tres content que NDP ait une compagne, pour tout dire j'aime beaucoup les chansons de Carla Bruni! Mais pourquoi exposer ses conquêtes? se comporter comme une rockstar quand on incarne la France? Amener sa copine depuis 3 semaines en voyage semi-diplomatique?

    Je me suis interrogé? pipolisation politique comme en parle G. COURTOIS dans le monde (article envoyé par mon cher papa : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-991827,0.html? et si...et si celà servait bien les intérêts de la droite, du président nouvellement élu. dites-moi vous voyez des ministres qui travaillent? des lois qui sont votées? à part l'interdiction de fumer? tout est fait depuis cet été. on attend. on attend quoi?

    les municipales. siège du pouvoir politique en France. et pas besoin d'être en belgique pour voir un pays en panne. la France est en panne. au PS on rénovera après les municipales. au parlement on votera après les municipales. à l'élysée, entre deux séances photos , un jogging et un tour a eurodisney, on promulguera...après les municipales!

    j'en regreterais presque l'inaction présidentielle si je ne savais ce qui nous attend...mais pourquoi les médias jouent ils le jeu? parce que ca vend. était-ce cette liberté de la presse, à laquelle pensaient les rédacteurs de la déclaration des droits de l'homme?

    on se demande!

  • "et ségolene vous en pensez quoi?"

    les orres, station de ski proche d'embrun (05), 16H30, alors que je fais de la luge sur une affiche du MJS qui trainait dans mon coffre, des sexagénaires m'interpellent: "tiens un jeune socialiste" genre "tiens une marmotte". je discute un peu avec ces camarades gardois (municipales, tambouille, transfuges et compagnie) et évidemment on en arrive au sujet: et ségolene, vous en pensez quoi?
    affreux. je fais 500km pour penser à autre chose...pour manger de la fondue à briancon, visiter les forts de vauban, batifoler dans la neige, faire du shopping à turin (demain) et je croise des camarades!
    ce que j'en pense comme jeune socialiste? évidemment rien ce n'est pas mon probleme, j'appartiens à une organisation autonome! bon elle ne veut pas participer aux débats organisés par le mjs à la rochelle, crée une organisation de jeunesse parallèle, bafoue nos orientations dans son programme...mais évidemment tout va bien!
    pour résumer, je m'en fous!
    ce qui compte, c'est l'avenir du premier parti de gauche en France, comment individuellement et collectivement on peut lui permettre de reprendre le pouvoir!
    tout celà ne gâche pas mon séjour. j'aime la campagne, j'aime la montagne, j'aime la neige. j'aime les petites rues de briancon, les boutiques de souvenirs. je n'aime pas mon portable qui m'apprend la mort de benazzir bhuto, les piches des hautes alpes qui conduisent comme des pieds, les restos trop chers et mes roues qui dérapent dans la neige!